Amiens

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste: 2

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 3

Nombre de chef de clinique en poste: 2

Coordinateur du DES de santé publique : Pr Olivier GANRY 

Description succincte de la subdivision

La région est faite pour ceux qui aiment les grands espaces : Baie de Somme avec son parc ornithologique et ses sports (char à voile, kite surf, etc.). Forêts de l’Oise avec leurs châteaux.
L’Oise est un beau département à la frange de l’Ile de France et comporte des hôpitaux périphériques sympas : Beauvais, Creil, Compiègne.

La Somme est le département principal avec Amiens et Abbeville. Amiens est une ville de taille moyenne (250 000 habitants) à 1h de la mer et 1h de Paris et de Lille. La gare de TGV de haute Picardie à 30 mn d’Amiens permet de rejoindre Roissy Charles de Gaulle en 1h et de nombreuses villes en France sans passer par Paris (Lyon 2h40, Marseille 4h).
La ville est très verte avec les « hortillonnages », multiples canaux des bords de Somme, et deux grands parcs. La cathédrale est un chef-d’œuvre gothique classé au patrimoine mondial de l’humanité et à son pied se trouve le quartier pittoresque de St Leu.
L’Aisne est un peu plus reculée avec comme principal CHG celui de St Quentin.

Le CHU Amiens-Picardie est dynamique et ambitieux (première greffe de visage au monde) regroupant l’ensemble des activités de médecine, chirurgie et obstétrique sur un monosite au sud de la ville depuis 2016.

Stages agréés

  • DIM du CH de Saint-Quentin
  • DIM du CH de Beauvais
  • DIM du Groupement Hospitalier Public du Sud de l’Oise
  • Service d’hygiène hospitalière du CH de Beauvais
  • Unité toxicologique expérimentale d’INERIS
  • Agence Régionale de Santé Hauts-de-France (Amiens), service ambulatoire
  • Service d’épidémiologie, santé publique et hygiène hospitalière du CHU Amiens-Picardie
  • Direction de la recherche clinique et de l’innovation du CHU AP
  • Service de médecine légale et sociale du CHU AP
  • DIM du CHU AP
  • Service de pharmacologie clinique du CHU AP
  • Service de maladies infectieuses du CHU AP
  • PMI – Conseil départemental de la Somme
  • Observatoire régional de la santé et du social
  • Service médical du rectorat de l’Académie d’Amiens
  • Service de Santé Universitaire – Université de Picardie Jules Verne

Gardes

Pas d’obligation à participer à la permanence des soins pour les internes de santé publique. Toutefois il est possible de demander à être sur le planning des gardes du CHU sur la base du volontariat.

InterCHU

Il est possible d’effectuer un stage hors subdivision, dit interCHU après avis de la commission interCHU (UFR, CHU, ARS, représentants des internes) en fonction du projet de l’interne, de l’offre de terrain de stage disponible sur la subdivision et de l’apport pour l’établissement.

En général si le projet est motivé et cohérent il est assez facile d’obtenir un semestre en InterCHU. En fonction du projet, un second semestre peut être envisageable.

Formation Théorique

Cours de DES

Participation aux séminaires organisés avec Rouen et Caen (présentation d’exposés sur des thématiques d’actualités en santé publique)

Master 1

Mention Ingénierie de la Santé (IS)

Master 2

Le master EMOIS est celui qui s’adresse le plus aux internes de santé publique avec une formation pluridisciplinaire ayant pour objectif de former des professionnels du développement et du pilotage des projets en santé. L’objectif est de former des professionnels capables de développer et de piloter des projets en santé, de mettre en œuvre et d’évaluer des programmes de prévention et d’éducation pour la santé à partir d’un socle de connaissances scientifiques et méthodologiques en santé publique

DU

Expertises médicales (D.U.)
National d’expertises en accidents médicaux (D.I.U.)
Hygiène hospitalière et lutte contre les infections associées aux soins
Médecine et santé de l’adolescent
Méthodologie de la recherche clinique
Métrologie 
Notions juridiques pour les soignants 
Perfectionnement et actualisation de l’évaluation du dommage corporel – en cours d’habilitation
Qualitologie sanitaire
Etude de la sexualité humaine
Sexologie clinique
Soins palliatifs 
Violence, santé & société

Bordeaux

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste:

  • 20 Bordeaux
  • 4 Océan Indien ancien régime, rattachés à la subdivision de Bordeaux
  • 1 Antilles-Guyane ancien régime, rattaché à la subdivision de Bordeaux

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 9

Nombre de chef de clinique en poste: 3 AHU

Coordinateur du DES de santé publique à Bordeaux : Pr G. Chêne

Description succincte de la subdivision

Pôle d’attractivité en termes de formation en SP via l’ISPED, avec une formation favorisée si appétence pour l’épidémiologie, les biostats, l’informatique en santé. Liaison facilité avec l’EHESP pour les profils administration de la santé. Offre de stage étoffée et variée. Et… l’océan, le surf, et les Pyrénées !

Stages agréés DES de santé publique à Bordeaux :

Stages obligatoires : 1 DIM (pléthore de stage) + 1 recherche clinique (2 terrains de stages) ET au moins un stage dans un service du CHU

Épidémiologie – Pharmacologie

  • CIC-EC : Centre d’Investigation Clinique-Epidémiologie Clinique
  • CIRE : Cellule Inter-Régionale d’Epidémiologie, antenne de l’InVs (ARS, Bordeaux)
  • COREVIH/GECSA : Cohorte VIH (ISPED)
  • DRSM : Direction Régionale du Service du contrôle Médical d’Aquitaine
  • Espace Santé Étudiants : étude I-share (Isped)
  • INSERM U1219 (ISPED, plusieurs équipes de recherche : Bordeaux Population health/U1219)
  • Neurologie/PAQUID : Cohorte personnes âgées, démence (ISPED)
  • ORU-NA :  Observatoire Régional des Urgences de Nouvelle Aquitaine
  • Pharmacologie :
    • Pharmacovigilance (campus Carreire)
    • Pharmaco-épidémiologie (campus Carreire)
    • Pharmacologie clinique (campus Carreire)
  • Plateforme Cassiopée (ISPED)
  • PMI, épidémiologie et statistiques
  • Registre des Cancers (ISPED/INSERM)
  • UMES : Unité Méthodes d’Evaluation en Santé (ISPED, CHU Pellegrin)

Recherche clinique

  • USMR : Unité de Soutien Méthodologique à la Recherche Clinique et Epidémiologie (CHU Pellegrin)
  • UREC : Unité de recherche épidémiologique et clinique (Centre de Lutte contre le Cancer Institut Bergonié, Bordeaux)

Santé environnementale

  • Centre ARTEMIS : Service de médecine du travail et pathologie professionnelle (CHU Pellegrin)

Prévention

  • Cellule de coordination du département de santé publique (CH Côte Basque – Bayonne)
  • Unité de Soutien aux Actions de Prévention
  • Unité Hospitalière en Prévention

Informatique médicale

  • Unité IAM : Unité d’informatisation et d’Archivistique Médicale

Politique de santé

  • ARS : Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine
  • OMEDIT : Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des innovations thérapeutiques (ARS, Bordeaux)

Hygiène – Qualité – Toxicovigilance

  • CCECQA : Comité de Coordination, de l’Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine (CHU X. Arnozan, Pessac)
  • Centre Antipoison et toxicovigilance (CHU Pellegrin)
  • CPIAS sud-ouest : Centre de Prévention des Infections Associées aux Soins (CHU Pellegrin, pavillon du Tondu)
  • Hygiène Hospitalière (CHU Pellegrin)

Clinique

  • CMRR  (Centre mémoire Ressource)
  • Médecine Interne et tropicale / Santé Voyages (CHU St-André, Bordeaux centre)
  • Médecine scolaire (DSDEN 33)
  • UMPAJA : Unité médico-psychologique de l’adolescent et du jeune adulte (Centre Jean Abadie,  CHU Saint-André)
  • UTEP : Unité transversale d’Education thérapeutique (CHU Haut-Lévêque)

Département d’Information Médicale

  • DIM Charles Perrens (Hôpital Psychiatrique, Bordeaux)
  • DIM CH Côte Basque (Bayonne)
  • DIM CH Agen-Nérac
  • DIM CH Pau
  • DIM CH Périgueux
  • DIM CHS Cadillac
  • DIM Hôpital suburbain du Bouscat
  • DIM La Candélie (Agen)
  • DIM Robert Picqué (Hôpital d’instruction des armées, Villenave d’Ornon)
  • DIM Robert Boulin (Libourne)
  • UCAIM :  Unité de Coordination et d’Analyse de l’Information médicale/DIM  (CHU Pellegrin)
  • UIMSE : Unité d’Information Médicale et de Surveillance Épidémiologique – DIM et registre des hémopathies (Institut Bergonié, Bordeaux)

Gardes

Non obligatoires

InterCHU

Pas d’obstacles majeurs si projet cohérent avec projet futur professionnel. Partenariat fort avec les DOM-TOMs

Formation Théorique

Cours de DES

Plutôt centré sur les UER suivantes : biostatistiques, modélisation +/- SGBD

Peu de réels cours de DES, non obligatoires et d’initiative sporadique.

Possibilité d’accéder aux UERs suivantes selon le profil de l’interne :

  • Epidemiologie ste environnement, travail et sante des populations: i. Baldi, g. Bouvier
  • Environnement et sante : toxicologie et epidemiologie
  • Polyphenols : nutrition et sante : j.m. merillon
  • Strategie utilisation des medicaments innovants (uer sumi) : d. Breilh
  • Anthropologie de la sante, de la maladie et des soins : i. Gobatto
  • Multiple approches in biomedical sciences (uer en anglais) (mabs)
  • Innovations dans les methodes et les protocoles d’etudes cellulaires (impec) a. Merched, b. L’azou
  • Le vieillissement – theories, modeles et problemes conceptuels : m. Lemoine
  • Mecanismes des addictions (mad) : a. Contarino
  • Microbiologie generale 1 : virologie – parasitologie – mycologie : m.e. lafon, v. Dubois
  • Microbiologie generale 2 : bacteriologie : v. Dubois et m.e. lafon
  • Methodes en odontologie et en anthropologie biologique a l’ere du numerique
  • Biopharmacie : t. Kauss
  • Pharmacocinetique fondamentale et approfondie (uer pkfa) : d. Breilh
  • Actualites en biologie cellulaire et moleculaire appliquee a la recherche biomedicale et biopharmaceutique (accem)

Master 1

Accès à différentes UE du Master 1 de santé publique de l’ISPED

  • Tronc commun :
    • fondamentaux en SP 80h / 8 ECTS
    • approches quanti en SP 80h / 8 ECTS 
    • Régulation économique de la santé publique (60h) / 6 ECTS
    • Recueil des données : méthodes et application informatique (50h) / 5 ECTS 
    • Sciences humaines et sociales pour la santé publique (30h) / 3 ECTS
  • Droit, gestion, économie :
    • Comptabilité générale et financière 30h  / 3 ECTS
    • Connaissance des établissements sanitaires et médico-sociaux        30h  / 3 ECTS
    • Fondamentaux de droit appliqué à la santé publique 30h / 3 ECTS
    • Management des organisations et des hommes       30h  / 3 ECTS
  • Sciences des données :
    • Algorithmique et Programmation   30h  / 3 ECTS
    • Système de Gestion de Bases de données en santé  30h  / 3 ECTS
    • Méthodes factorielles et classification        30h  / 3 ECTS
    • Outils de simulation en biostatistique           30h     / 3 ECTS
    • Tests et régression linéaire 30h  / 3 ECTS
  • Sciences de la vie et de la Santé :
    • Bases médicales en Santé Publique 30h  / 3 ECTS
    • Mise en application des bases en épidémiologie 30h / 3 ECTS
    • Introduction à l’évaluation en santé 30h  / 3 ECTS
    • Bases en Santé Travail Environnement       30h  / 3 ECTS
  • Sciences de l’homme et de la société :
    • Anglais en Santé Publique 30h  / 3 ECTS
    • Anthropobiologie et Santé 30h  / 3 ECTS
    • Approche qualitative en santé publique      30h        / 3 ECTS
    • Promotion de la santé        30h  / 3 ECTS

Master 2

  • Biostatistiques
  • Epidémiologie
  • Management et organisation médicales et médico-sociales
  • Promotion de la santé
  • Santé Internationale (pré-requis expérience de terrain préalable)
  • Santé travail environnement
  • Systèmes d’information et technologies informatique pour la santé

Caen

Organisation du DES :

Nombre d’internes en poste: 10

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 4

Nombre de chef de clinique en poste : 1

Coordinateur du DES de santé publique à Caen : Xavier Le Coutour jusqu’à la rentrée prochaine, puis Lydia Guittet

Description succincte de la subdivision de Caen :

Petite subdivision qui a pris de l’ampleur depuis 3 ans.
Tous les internes se connaissent, et communiquent volontiers. Ambiance chaleureuse, terrains de stage suffisamment nombreux pour qu’on ne se marche pas sur les pieds.

La grande majorité des stages est localisée à Caen et dans les communes voisines (Hérouville, Mondeville). Caen est une petite ville et les déplacements sont relativement faciles, et le seront encore plus à la rentrée, avec un nouveau tramway mis en circulation et la fin des travaux.

Changement de coordinateur prévu à la rentrée 2019, le Pr Xavier Le Coutour cédant sa place au Pr Lydia Guittet. Peu d’impact à prévoir, mais probablement un encadrement un peu plus « strict » pour les débutants, notamment en termes de formation théorique.

Stages agréés DES de santé publique à Caen :


Recherche clinique / épidémiologie / biostatistiques

  • Registre des tumeurs du Calvados au CLC François Baclesse, labellisé INSERM. Pr Launoy
  • Unité de biostatisiques et recherche clinique
    UBRC : Dr Morello


Administration

  • ARS Caen : 2 stages, en prévention et promotion de la santé (Dr Pornet) ou en veille sanitaire (Dr Erouart).
  • CRAM, Mondeville. Dr Kuhn


Pédiatrie

  • Rectorat / médecine scolaire. Dr Vial
  • Pédiatrie CHU (stage modulable dans ses missions). Pr Brouard


Autres postes CHU

  • DIM Chu Caen. Pr Guittet
  • Hygiène hospitalière. Dr Le Hello
  • Hémovigilance à l’EFS. Dr Bazin
  • Centre de réflexion éthique de Normandie. Pr
    Moutel


Autres postes à Caen

  • SUMPPS. Dr Thibault-Landemore
  • Institut régional d’éducation et promotion de la santé (IREPS), Hérouville Saint-Clair. Pr Le Coutour (pas de médecin sur place, pour l’instant le stage est agréé ainsi pour des internes en fin de cursus).


Postes en périphérie

  • DIM Cherbourg. Dr Duroy
  • DIM Alençon. Dr Briand
  • Hygiène hospitalière Saint-Lô. Dr Allaire

Gardes

Pas de gardes obligatoires, même en première année.

Il reste possible normalement de participer volontairement au planning de gardes du CHU.

InterCHU

Aucun inter-CHU n’ayant été demandé durant mon internat, je n’ai pas eu l’occasion de voir comment ça se passe.

D’après la scolarité, le dossier est à remplir et déposer environ 7 mois avant, en lien avec le CHU d’accueil (le chef du service d’accueil doit signer le dossier).

Formation Théorique


Cours de DES

Pas de cours organisé au niveau local. Des journées de formation avec Rouen et parfois Amiens sont organisées (4-5 par an), traitant à chaque fois d’une thématique particulière. Les internes présentent différents sujets, articles, rapports, ou autre, en lien avec la thématique principale.


Master 1

  • M1 « Management du social et de la santé » apportant des notions généralistes en santé publique (communication, biostatistiques, économie de la santé, organisation du système de soins, sociologie de la santé). Quasi-obligatoire jusqu’à présent. Les M2 correspondant ne sont pas tellement destinés à des internes de santé publique (plutôt des paramédicaux). Le M1 se fait en ligne, à distance.
  • M1 mention santé publique « Santé, soins, société » : épidémiologie, biostatistiques, notions de sociologie de la santé, éthique. Peut être prolongé en M2 « éthique en santé » ou « méthode en recherche clinique et épidémiologique ». M1 à distance également.

Les M1 étaient quasi-obligatoires, en l’absence de formation théorique par ailleurs. Mais avec la mise en place de la plateforme SIDES, ça va sans doute changer.


Master 2

  • M2 parcours « méthode en recherche clinique et épidémiologique »
  • M2 parcours « éthique en santé »


DU

  • Addictologie
  • Connaissance des toxicomanies et prévention des addictions (versant pharmacologique)
  • Education thérapeutique du patient
  • Ethique des sciences de la vie : soins, santé, société
  • Formation à la prévention des infections liées aux soins et qualité des soins
  • Gérontologie sociale
  • Observation des nourrissons et ses applications
  • Qualité, évaluation et certification : application aux secteurs sanitaire et médico-social

Clermont Ferrand

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste: 5

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 3

Nombre de chef de clinique en poste: 3 (1 poste CNU 4601 et 2 postes CNU 4604)

Coordinateur du DES de santé publique à Clermont-Ferrand: Pr Laurent GERBAUD

Contact interne référent de santé publique sur Clermont-Ferrand

Pour l’année 2018-2019 : Romain MORTIER – rmortier@chu-clermontferrand.fr

Les plus :

  • Grand
    choix de stage

    • 21 stages  « agrément principal »
    • 10 sages « agréments complémentaires »
    • +4 en cours d’ouverture
    • Le tout pour 5 internes actifs (2018)
  • Possibilité de réaliser l’intégralité de sa
    formation à Clermont-Ferrand
  •  Master 1 (commun) et master 2 (4 parcours) en santé publique réalisables sur le chef-lieu, souplesse pour réalisation du M2 dans une autre subdivision.
  • Souplesse
    des chefs : l’interne en santé publique peut rapidement être autonome, proposer des projets, bouger en Europe pour enrichir et personnaliser sa formation.
  • Respect des demi-journées de formation sur plateforme SIDES.
  • Logement et repas à l’internat de Clermont-Ferrandgratuit si stage en central.

Les moins :

  • Formation présentielle inexistante en dehors des masters
  • Petite promotion (5 internes actifs en 2018)

Stages agréés DES de santé publique à Clermont-Ferrand

  • Association pour formation recherche en
    éducation
  • Agence régionale de santé, conseiller médical
  • Cellule interrégionale d’épidémiologie d’Auvergne
    (CIRE)
  • Centre d’examens de santé ISBA
  • Service de Nutrition
  • Centre de consultations au dispensaire
  • Oncologie médicale
  • Service de médecine polyvalente et addictologie
  • Département d’information médicale – Gabriel Mont Pied : CHU
  • Département d’information médicale – Jean-Perrin : centre privé avec financement pub
  • Département d’information médicale – CH Mont Luçon : en périphérie
  • Département d’information médicale – CH Moulin-Yzeure : en périphérie
  • Département d’information médicale – CH Aurillac : en périphérie
  • Service de pharmacologie médicale
  • Psychiatrie A et psychologie médicale, psycho-oncologie
  • Maladies infectieuses et maladies tropicales
  • Service régional de médecine légale
  • Biostatistique et information médicale
  • Epidémiologie-économie de la santé – prévention
  • Service de gérontologie
  • Psychiatrie d’adultes
  • Fédération de cancérologie
  • Pédiatrie générale
  • Centre d’étude des malformations congénitales – Auvergne
  • Réseau de santé périnatale d’Auvergne
  • Direction régionale du service médical d’Auvergne
  • Centre de Santé Paul Suss
  • PEPRADE
    (périnatalité, grossesse, environnement, pratique médicale et développement)
  • ONAPS : Observatoire Nationnal de l’Activité Physique et de la Sédentarité
  • Service de santé universitaire (SSU)
  • Service de médecine scolaire

En cours d’ouverture (potentielle) :

  • Département d’information médicale au Puy en Velay
  • CRNH : Centre de Recherche en Nutrition Humaine d’auvergne
  • DRCI : Direction de la Recherche Clinique et des Innovations
  • P.M.I. : Protection Maternelle et Infantile

Les FST (Formation Spécialisée Transversale) possibles

  • addictologie : Service de médecine polyvalente et addictologie (Dr GERARD)
  • médecine scolaire :
    • Service de médecine scolaire (Pr GERBAUD / Dr ROUVEYROL)
    • Service de Santé Universitaire (SSU) (Pr GERBAUD / Dr ROUVEYROL)
  • bio-informatique médicale : Bio-statistique et information médicale (Dr OUCHCHANE)
  • nutrition appliquée : 0 stage santé pub (13 en nutrition)
  • Administration des services de santé (nouveau) : 0
  • hygiène – prévention de l’infection : 0 stage
  • résistances – pharmacologie médicale / thérapeutique : 0 stage santé pub (2 en pharmaco)

Notez que la réforme est récente, et que nous ouvrons activement des postes, souvent à la carte suite aux demandes des internes.

Gardes

Facultatives (aux urgences médicales)

InterCHU

Possible

Monter le dossier 1 an à l’avance minimum, mobilité dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (ARA) favorisée, mais possible partout en France (outre-mer inclus).

Formation Théorique


Cours de DES

Pas de cours présentiel, formation principalement en e-learning (fun-mooc et plateforme SIDES nationale).


Masters

Master Santé Publique de l’Université Clermont Auvergne (UCA)

Master 1 :

Systématiquement réalisé par nos internes de premier semestre. Permet de revoir les bases de la santé publique, avec 2 fois 1 semaine de cours présentiels sur la faculté de médecine.

Master 2 :

4 parcours possibles :

  • Parcours 1 –
    Education à la santé des enfants, adolescents et jeunes adultes (EDUC SANTE) –
    Responsable : Mme SIMAR Carine
  • Parcours 2 –
    Evaluation en santé (EVAL) –
    Responsable
    : Pr GERBAUD Laurent
  • Parcours 3-
    Science du risque en santé environnementale et en santé au travail (SRS-ET) –
    Responsable : Pr SAUVANT-ROCHAT Marie-Pierre
  • Parcours 4 –
    Education thérapeutique du patient (ETP) –
    Responsable : Pr COUDEYRE Emmanuel

Dijon

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste : 10

Nombre de postes ouverts
(2018-2019) : 3

Nombre de chef de clinique en poste
: 1 AHU en hygiène (+ 1 poste d’AHU au DIM actuellement utilisé pour un poste de praticien hospitalier-universitaire)

Coordinateur du DES de santé publique à Dijon : Pr BINQUET Christine

Description succincte de la subdivision

Dijon est la capitale de la Bourgogne, région historique du centre-est de la France et l’un des principaux territoires viticoles du pays. Elle est connue pour les visites de ses vignobles, sa foire gastronomique en automne et ses styles architecturaux, du gothique à l’art déco. Le musée des Beaux-arts datant de 1787 occupe le vaste Palais des Ducs et abrite une riche collection de peintures, sculptures, pièces d’artisanat et antiquités. Les alentours peuvent donner lieu à de belles balades pour les randonneurs (plaine de la Saône, vallée de l’Ouche, Côtes de Beaune et de Nuits, Morvan, route des grands crus…). Paris et Lyon ne sont qu’à 1h30 de train, les principales montagnes sont proches (Alpes, Jura, Massif central).

La grande majorité des stages se passant soit au CHU, soit dans les locaux de l’ARS – qui sont éloignés de 15 min à pieds – cela permet aux internes de facilement se retrouver le midi pour manger ensemble. Nous nous connaissons tous, et une fois par mois nous organisons une réunion entre internes pour faire un point sur l’internat, sur nos projets, mais avec aussi la possibilité de présenter aux autres un sujet que nous voulons partager avec eux (actualité en santé publique, synthèse d’un séminaire, outil utile pour l’internat…) le tout dans la bonne humeur !

Enfin du fait de notre effectif, nous pouvons organiser facilement les préchoix de stages entre nous.

Stages agréés DES de santé publique à Dijon :


Recherche
clinique et Épidémiologie 

  • Service d’épidémiologie et d’hygiène hospitalières (CHU) *
  • Centre d’investigation clinique (CIC) INSERM 1432
  • Santé publique France : CIRE (Cellule d’Intervention en Région)
  • Observatoire Régional de la Santé (ORS)
  • Registre des cancers digestifs


Biostatistiques et Informatique
médicale           

  • Département d’Information Médicale (CHU) *
  • Département d’Information Médicale (Le Creusot)
  • Département d’Information Médicale (Mâcon)


Prévention / Promotion de la santé      

  • Ireps (Instance Régionale d’Éducation et de Promotion de la Santé)
  • Centre de protection maternelle et infantile
    (PMI)


Administration / Politique de santé       

  • ARS (Agence Régionale de Santé)


Qualité/Sécurité des soins         

  • Pharmacovigilance

Gardes

Pas de garde obligatoire pour les internes de Santé publique à Dijon.

InterCHU

Toute demande d’interCHU doit être rendue à la scolarité avant le 15 Mars pour le semestre d’hiver (Novembre-Avril) et le 15 Octobre pour le semestre d’été (Mai-Octobre). La demande passe par le remplissage d’un dossier de demande de stage hors subdivision à récupérer à la scolarité. Rassembler les pièces à joindre pouvant prendre du temps, il est conseillé de s’y prendre à l’avance.

Une procédure d’échanges entre Dijon et Besançon a été mise en place. Sous réserve qu’il y ait le même nombre d’internes dans chaque ville voulant faire un échange avec l’autre, la demande est simplifiée et les délais allongés pour la déposer à la scolarité, comparée à l’inter-CHU : au plus tard le 1er Janvier pour le semestre d’été et le 1er Juillet pour le semestre d’hiver.

Formation théorique


Cours de DES

Nous organisons des cours mensuels en partenariat avec les internes de Besançon. Chaque cours aborde une des grandes thématiques de la santé publique : épidémiologie, biostatistiques, informatique médical, économie de la santé, santé environnement, qualité/sécurité des soins, administration/politique de santé, promotion de la santé.

Le but est de balayer ces thématiques sur 2 ans. Les cours durent une demi-journée et sont animés par un intervenant expert de la thématique, souvent extérieur à l’université. En amont de la session, celui-ci demande généralement à un ou deux internes de préparer une courte présentation sur un sujet qui leur est donné, qui sera suivie d’un échange entre les internes et l’intervenant

Un autre interne effectue une présentation d’un travail qu’il a effectué en stage, en rapport ou non avec la thématique de la journée.


Master 1

Notre coordonnatrice recommande très fortement aux nouveaux internes de faire un Master 1 dès la première année, qui couvrira certaines connaissances de base en épidémiologie et statistiques, à acquérir durant l’internat.

Celui conseillé est le Master 1 Santé Publique de l’université de Lorraine, avec des cours accessibles en e-learning ou organisés en présentiel sur Dijon, qui présente 3 orientations :

  • Épidémiologie, Recherche Clinique, Évaluation (recommandé par notre corps enseignant)
  • Intervention en Promotion de la Santé
  • Ethique du soin, de la santé publique et des nouvelles technologies


Master 2

Là encore fortement recommandé. Mais il est conseillé à l’interne de prendre le temps de bien choisir celui qui lui convient au mieux parmi la vaste offre proposée au niveau national.

Celui conseillé est encore le Master2 Santé Publique de l’université de Lorraine (en continuité directe avec ce qui est cité au-dessus).

Autres

* Service sanitaire : il s’est déployé en Bourgogne – Franche-Comté à la rentrée 2018. Il est possible pour les internes de santé publique ayant effectué un stage à l’Ireps de devenir référent pédagogique pour l’université. Cette mission consiste en un tutorat des groupes d’étudiants en santé qui doivent organiser et construire une action de prévention universelle auprès du public dans un lieu d’accueil (établissement d’enseignement primaire ou secondaire, lieux d’hébergement de personnes en situation de handicap, lieux de l’action sociale, etc)

* Sur Dijon, il est également possible pour les internes qui le souhaitent d’aller enseigner la santé
publique dans les Instituts de soins infirmiers ou de masso-kinésithérapie.

Grenoble

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste: 12 au 2 mai 2019

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 2

Nombre de d’assistant hospitalo-universitaire en poste : 3

Coordinateur local du DES de santé publique à Grenoble : Pr Patrice François

Description succincte de la subdivision

Grenoble, aussi appelée « La Capitale des Alpes » est une ville étudiante très active, 10e agglomération de France, idéale pour le sport en montagne et grand centre scientifique européen.
Le CHU Grenoble-Aples (CHUGA) est un large centre hospitalier avec plus de 2000 lits et une activité de recherche très développée en lien avec l’UGA.
L’Université Grenoble-Alpes (UGA) est la cinquième de France par sa taille, et est labellisé au titre de l’Initiative d’Excellence (IDEX) en 2016. Elle est l’université française qui apparait le plus dans le classement de Shanghai, 35 disciplines, où elle se place 7e ex-aequo en France et dans le top 200 mondial.

La formation pratique en santé publique à Grenoble est orientée sur la recherche clinique et l’épidémiologie, mais les stages sont toutefois diversifiés, et Lyon et Genève sont à moins de 1h30 de route.

Stages agréés DES de santé publique à Grenoble

Pas de stage obligatoire tant que la maquette nationale est respectée.


Recherche clinique/Epidemio/Biostats :

  • Département de Méthodologie et de l’Information de Santé, CHU (Pr Alexandre Moreau-Gaudry
  • Centre d’Investigation Clinique Plurithématique, CHU/INSERM (Pr Jean-Luc Cracowski et Dr Matthieu Roustit)
  • Institut pour l’Avancée des Biosciences, INSERM, épidémiologie environnementale, Grenoble (Dr Remy Slama)
  • Registre du Cancer de l’Isère, Grenoble (Dr Marc Colonna et Dr Arnaud Seigneurin)
  • (En cours d’agrément) Laboratoire TIMC-IMAG


Information Médicale

  • Département d’information médical et d’évaluation médico soignante, Chambéry (Dr Sandrine Mercier)
  • Département d’information médical et d’évaluation médico soignante, Annecy (Dr Xavier Courtois)
  • Département d’information médical, CHU (Dr Dominique Le Magny)


Prévention et Promotion de la santé

  • Office de lutte contre le cancer, Grenoble (Dr Catherine Exbrayat)
  • Service Médical et Social, Rectorat de Grenoble (Dr Christine Lequette)
  • Service Prévention Santé Publique, Conseil Départemental de l’Isère, Grenoble (Dr Gaelle Vareilles)


Qualité/sécurité des soins

  • Hygiène hospitalière, CHU (Dr Marie-Reine Mallaret et Dr Caroline Landelle)
  • Service d’Évaluation médicale, CHU (Pr Patrice François)


Autres

  • Médecine légale, CHU (Dr Virginie Scolan)
  • Gériatrie, CHU (Pr Pascal Couturier)
  • Addictologie, CHU (Pr Maurice Dematteis)
  • Maladies infectieuses, CHU (Pr Olivier Epaulard)

Gardes

Gardes aux Urgences CHU obligatoires si stage CHU (sauf CIC), 8 gardes de 14h par semestre.

InterCHU

1 ou 2 par semestre, pas de problème jusque-là.

Formation Théorique


Cours de DES

Un peu moins d’une après-midi par mois, thèmes très variés, avec en plus la présentation de leur travail par 1 ou 2 internes.


Master 1

M1 de Paris sud fortement recommandé par Coordo malgré Sides.


Master 2

Fortement encouragé par coordo, mais réellement libre.


DU

Aucun requis


Lyon

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste:  20

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 5

Nombre de chef de clinique en poste : 1 Pr émérite, 7
PU-PH,  4 MCU-PH

Coordinateur du DES de santé publique à Lyon : Pr Cyrille COLIN

Description succincte de la subdivision

Ville dynamique, autant pour ses soirées électro que pour son groupe d’Interne de Santé Publique !
Les 20 ISP en place à Lyon ont le choix d’aller aux apéro mensuels de l’association SPLyon, aux cours mensuels organisés par le coordinateur local très impliqué dans la formation de ses internes, de choisir un stage parmi les 50 terrains de stage proposés…

L’internat de Santé Publique à Lyon en 2 mots : Liberté des parcours et Excellence de la formation.

Stages agréés DES de santé publique à Lyon

En tout, 50 terrains de stages allant dans les domaines de :

  • Promotion de la Santé
  • Epidémiologie et Recherche Clinique
  • Economie, Politique et Administration de la
    Santé
  • Informatique biomédicale et e-Santé
  • Biostatistique
  • Environnement et Santé
  • Qualité et Sécurité des soins

Liste des stages sur : http://www.splyon.fr/formation/les-stages/

Pas de stages obligatoires, parcours libre.

Gardes

Gardes obligatoire la première année, et  seulement si choix d’un terrain de stage en CHU (donc pas nécessairement obligatoire).

InterCHU

A ce jour, possibilité d’avoir jusqu’à 2 inter-CHU accepté (aucun refus en deçà jusqu’à présent).

Formation Théorique


Cours de DES

1 cours de 2h tous les mois, sur des sujets très divers et variés. Objectif de découvertes de sur-spécialité de Santé Publique (ex : géographie de la Santé, Sociologie de la Santé, Epidémiologie Génétique…)

http://www.splyon.fr/evenements/planning-cours-de-2018-2019/


Master 1

Un Master 1 Santé Publique généraliste disponible à Lyon.

https://clarolineconnect.univ-lyon1.fr/icap_website/299/5371


Master 2

  • Master 2 B3S : Biostatistique, Biomathématique, Bioinformatique et Santé
  • Master 2 PHAME : PHArmacologie Modélisation et Essais cliniques
  • Master 2 Epiris : EPIdémiologie et gestion des RISques
  • Master 2 ASP : Actions de Santé Publique
  • Master 2 HS-CR : Health Services and Clinical Research

https://clarolineconnect.univ-lyon1.fr/icap_website/299/5371


DU

Liste des DU disponibles à Lyon : https://lyon-est.univ-lyon1.fr/formation/3eme-cycle/aeu-du-diu-capacites/aeu-du-diu-capacites-400185.kjsp?RH=1255682525546


Montpellier

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste: 12

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 3

Nombre de chef de clinique en poste: 2 AHU

Coordinateur du DES de santé publique : Pr Nicolas Nagot

Description succincte de la subdivision

Montpellier, ville historique où l’on peut admirer la plus vieille faculté de médecine de France, bordée par l’imposante Cathédrale Saint Pierre. Ville étudiante, à taille humaine où terrasses et bars à tapas abondent, où il fait bon flâner, monter jusqu’au Peyrou ou descendre le long des rives du Lez, à pieds ou dans un tramway coloré.

A 15 minutes au Sud, déjà la Méditerranée et ses plages de sable fin. En été bondées de touristes, mais à la mi-saison c’est un plaisir.

A l’Est, la Camargue et ses manades. Arles, ville romaine, puis en remontant Nîmes, ses arènes et son jardin des plantes. Plus loin le pont du Gard, Uzès jolie ville médiévale.

Au Nord, l’entrée des Cévennes surplombée par l’incontournable Pic Saint Loup. Randonnées et baignades dans les multiples cours d’eau, à Saint Guilhem-le-Désert ou au Ravin de l’Arc. Pique-nique à Sommières sur les berges du Vidourle, au bord du lac Salagou. Evasion au cirque du Bout du Monde…

A l’Ouest, Béziers et ses fameuses affiches, plus loin le parc Naturel de la Narbonnaise en Méditerranée, puis Perpignan pour les amateurs de kitesurf… et l’Espagne, toute proche (Barcelone n’est qu’à trois heures de route de Montpellier).

Stages agréés DES de santé publique


Sciences Humaines et Sociales

  • Département de Sciences Humaines et Sociales en médecine de la Faculté de Médecine de Montpellier


Epidémiologie – Recherche

  • Unité de Recherche Clinique et Epidémiologie du Département de l’Information Médicale du CHU de Montpellier (obligatoire)
  • Centre d’Investigation Clinique du CHU de Montpellier
  • Laboratoire de Biostatistique, Epidémiologie clinique, Santé Publique, Innovation et Méthodologie du CHU de Nîmes
  • Service Information Médicale, Méthodes et Recherche du CHU de Nîmes
  • Unité INSERM 1061 – neuropsychiatrie : recherche épidémiologique et clinique
  • Unité INSERM 1058 – pathogenèse et contrôle des infections chroniques
  • Centre Régional d’Etudes d’Actions et d’Informations – Observatoire Régional de la Santé Occitanie


Informatique biomédicale et e-santé

  • Unité Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information du Département de l’Information Médicale du CHU de Montpellier
  • Unité Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information du Département de l’Information Médicale de l’Institut du Cancer de Montpellier


Economie de la santé

  • Unité de Recherche Médico-Économique du Département de l’Information Médicale du CHU de Montpellier


Administration et politiques de santé

  • Pôle soins primaires de l’Agence Régionale de Santé Occitanie
  • Pôle santé environnementale de l’Agence Régionale de Santé Occitanie
  • Direction régionale du service médical de l’Assurance Maladie
  • Cire (Santé Publique France – Institut de Veille Sanitaire) Occitanie


Prévention et Promotion de la Santé

  • Département Addictologie du CHU de Montpellier
  • Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic du CHU de Montpellier
  • Protection Maternelle et Infantile, Conseil Départemental de l’Hérault
  • Médecine Scolaire, Rectorat Hérault
  • Service Commun de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé de l’Université de Montpellier
  • Epidaure, département prévention de l’Institut du Cancer de Montpellier
  • Centre de coordination des dépistages des Cancers (Gard et Lozère)
  • Institut Bouisson Bertrand – Centre de Vaccinations Publique de l’Hérault


Hygiène

  • Service d’hygiène hospitalière du CHU de Montpellier
  • UF Santé Publique / Hygiène / Qualité du CHU de Nîmes
  • Unité d’Hygiène-Epidémiologie du CH d’Alès


Pharmacovigilance

  • Département Pharmacologie Médicale et Toxicologie du
    CHU de Montpellier


Santé internationale

  • Unité Mixte Internationale 233 de l’Institut de Recherche pour le Développement : recherches translationnelles sur le VIH et les maladies infectieuses

Gardes

Il est possible de réaliser des gardes sur demande – elles ne sont pas obligatoires.

InterCHU

Les coordinateurs (actuel et futur) du DES sont plutôt favorables à l’accomplissement de stages hors subdivision d’origine (Montpellier). Il est possible d’effectuer :

  • deux stages hors subdivision d’origine dans la région Occitanie (Toulouse…) au cours des deux premières phases de formation du 3ème cycle (phase socle et phase d’approfondissement)
  • deux stages hors région Occitanie au cours de la phase d’approfondissement
  • un ou deux stages consécutifs dans une Collectivité d’Outre-Mer ou en Nouvelle-Calédonie

Modalités

Contacter l’interne référent de la filière de la subdivision d’accueil (modalités de demande de stage hors subdivision, disponibilité de place pour le stage souhaité…).

Recueillir l’avis :

  • du responsable médical du lieu de stage ou du praticien agréé maître de stage des universités
  • du directeur de l’établissement hospitalier ou de l’organisme d’accueil
  • de la commission locale du DES de Santé Publique (coordinateur du DES de Santé Publique de la subdivision de Montpellier)

Informer :

  • le coordinateur du DES de Santé Publique de la subdivision d’accueil
  • l’interne référent de la filière de la subdivision d’origine
  • le référent internat subdivision Montpellier de l’ARS Occitanie

Retourner le dossier de candidature complété (lettre de demande comprenant le projet du stage, avis de la commission locale du DES, avis du responsable médical du lieu de stage ou du praticien agréé maître de stage des universités, avis du directeur de l’établissement hospitalier ou de l’organisme d’accueil) au bureau du 3ème cycle de la scolarité de la Faculté de Médecine :

  • avant le 1er avril pour le semestre d’hiver
  • avant le 1er octobre pour le semestre d’été.

Les dossiers de candidature sont examinés par la commission des stages hors subdivision, présidée par le e Doyen de la Faculté de Médecine et composée des représentants de l’ARS Occitanie, du CHRU de Montpellier et de l’association des Internes. A l’issue de cette commission, le Doyen de la Faculté de Médecine donnera son avis (favorable ou défavorable) sur les candidatures.

Critères de priorisation des demandes :

  • dossier complet reçu dans les temps
  • nombre de stage hors subdivision déjà réalisé faible
  • nouvelle demande après refus antérieur d’un premier stage hors subdivision
  • interne en fin de cursus
  • stage hors subdivision nécessaire pour valider la maquette réglementaire
  • projet de post-internat dans le service demandé
  • projet professionnel ou scientifique en post-internat nécessitant l’acquisition de compétences spécifiques non disponibles dans la subdivision

Déposer un dossier de candidature auprès de l’Université de Bordeaux si demande de stage dans une Collectivité d’Outre-Mer ou en Nouvelle-Calédonie.

Formation Théorique


Cours de DES

  • Promotion de la santé (Dr Docteur Frédéric Jacquet – médecin de santé publique à la mairie de Nîmes)
  • Santé et environnement (Dr Olivier Catelinois – épidémiologiste à Santé Publique France)
  • Sciences Humaines et Sociales (Pr Laurent Visier – sociologue à l’Université de Montpellier, Gilles Moutot, Pr de philosophie de la santé)
  • Gestion de la qualité et de la sécurité des soins (Dr Josh Rubenovitch – directeur de la qualité et de la sécurité des soins au CHU de Montpellier)
  • Informatique biomédicale et e-santé (Dr Thierry Boudemaghe, Dr Michel Lehmann, Dr Eric Barbotte – Département de l’Information Médicale du CHU de Montpellier, Docteur Thierry Chevallier – Institut d’évaluation du dispositif médical du  CHU de Nîmes)
  • Politique de santé (en recherche d’intervenant)
  • Economie de la santé (en recherche d’intervenant)


Master 1

  • Statistiques pour les Sciences de la Santé
  • Soin Humanités Société
  • Gestion et évaluation des essais thérapeutiques


Master 2

  • Statistiques pour les Sciences de la Santé
  • Recherche Soin Humanités Société


DU


Marseille

Organisation du DES

Nombre
d’internes en poste: 12

Nombre de
postes ouverts (2018-2019) : 3

Nombre de chef
de clinique en poste : 1

Coordinateur du DES de santé publique à Marseille :  Pr THIRION (  xavier.thirion@ap-hm.fr)

Description succincte de la
subdivision

  • 3 internes par promo, bientôt 4
  • Un très grand choix de stages : nombre de stages ouverts >>> nombre d’internes
  • Souplesse de la part des coordonnateurs pour faire ouvrir des stages sous réserve de l’intérêt pour la formation des internes
  • Adapté si l’on veut être acteur de la construction de son parcours
  • La plupart des stages ont l’habitude de fonctionner sans interne : avantage (nous ne sommes pas « nécessaires » au fonctionnement du service), ou inconvénient (nécessité de préparer son arrivée dans les services, afin de faciliter son intégration)
  • Des stages dans les pays du sud grâce à l’IRD

Stages agréés DES de santé publique à Marseille


Phase socle : 


CESPA CENTRE EPIDEMIOLOGIE SANTE PUBLIQUE DES ARMEES
CHR MARSEILLE HOPITAL STE MARGUERITE SERVICE D’INFORMATION MEDICALE
CHU CONCEPTION SERVICE D’EVALUATION MEDICALE
CHU CONCEPTION SERVICE D’INFORMATION MEDICALE
CHU TIMONE ADULTES SERVICE EPIDEMIOLOGIE ECONOMIE DE LA SANTE
CHU TIMONE ADULTES BIOSTATISTIQUE ET TECHNOLOGIES INFORMATION
CRES EDUCATION POUR LA SANTE
FAC DE MEDECINE TIMONE LABORATOIRE DE SANTE PUBLIQUE

Phase d’approfondissement : 


ARS CORSE MISSION EXPERTISES PROJETS SANTE
ARS PACA MISSIONS INSPECTIONS CONTROLE RECLAMAT
ARS PACA CELLULE INTER-REGIONALE SUD D’EPIDEMIO
ARS PACA DIRECTION AGENCE REGIONALE DE SANTE
ARS PACA DEPARTEMENT VEILLE ET SECURITE SANITAI
ASSURANCE MALADIESECURITE SOCIALE DIRECTION REGIONALE DU SERVICE MEDICAL
CESPA CENTRE EPIDEMIOLOGIE SANT
CGD MONTOLIVET COURT SEJOUR GERIATRIQUE
CH MONTPERRIN DEPARTEMENT D’INFORMATION ET DE RECHER
CHI AIX PERTUIS DEPARTEMENT INFORMATION MEDICALE
CHI ALPES DU SUD DEPARTEMENT D’INFORMATION MEDICALE
CHR MARSEILLE SERVICE D’INFORMATION MEDICALE
CHU CONCEPTION CENTRE SPECIALISE OBESITE
CHU CONCEPTION SERVICE D’EVALUATION MEDICALE
CHU CONCEPTION SERVICE DE SANTE PUBLIQUE REGIONALE CO
CHU CONCEPTION PSYCHIATRIE – SECTEUR 3
CHU NORD CLINIQUE DES BRONCHES, ALLERGIE ET SOM
CHU STE MARGUERITE COMITE DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS
CHU STE MARGUERITE MVT POUR RETABLIS. SANITAIRE SOCIAL
CHU STE MARGUERITE IMMUNO-HEMATOLOGIE CLINIQUE CENTRE D’I
CHU STE MARGUERITE CENTRE ANTI-POISON
CHU STE MARGUERITE SERVICE D’AIDE METHODOLOGIQUE AU SYSTE
CHU TIMONE ADULTES SERVICE EPIDEMIOLOGIE ECONOMIE DE LA S
CHU TIMONE ADULTES PHARMACOLOGIE CLINIQUE
CHU TIMONE ADULTES IHU MALADIES INFECTIEUSES
CHU TIMONE ADULTES IHU CENTRE VACCINATION INTERNATIONAL
CHU TIMONE ADULTES BIOSTATISTIQUE ET TECHNOLOGIES INFORMA
CHU TIMONE ADULTES PASS MEDICO-SOCIALE RIMBAUD
CHU TIMONE ADULTES IHU MALADIES INFECTIEUSES AIGUES
CHU TIMONE ADULTES IHU LABO BACTERIOLOGIE
CHU TIMONE ADULTES IHU MALADIES INFECTIEUSES
CRES EDUCATION POUR LA SANTE
FAC DE MEDECINE TIMONE LABORATOIRE DE SANTE PUBLIQUE
INSERM INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE UMR 1251 MGG
INSTITUT PAOLI CALMETTES DEPARTEMENT D’ANTICIPATION ET DE SUIVI DES CANCERS – ONCOGENETIQUE CLINIQUE
INSTITUT PAOLI CALMETTES DEPARTEMENT D’INFORMATIONS MEDICALES
IRD / INSERM / AMU – Faculté de Médecine Timone UMR1252 SESSTIM INSERM IRD AMU
IRD INSTITUT DE RECHERCHE DEVELOPPEMEN UMR 216 MERIT
IRD INSTITUT DE RECHERCHE DEVELOPPEMEN UMR 204 NUTRIPASS
IRD INSTITUT DE RECHERCHE DEVELOPPEMEN IRD UMI 174 PHPT THAILANDE
IRD INSTITUT DE RECHERCHE DEVELOPPEMEN UMR 257 VITROME
IRD INSTITUT DE RECHERCHE DEVELOPPEMEN UMR 228 ESPACE-DEV
ONCOPACA-CORSERESEAU REGIONAL DE CANCE ONCOPACA-CORSE
ORS PROVENCE OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE
VILLE DE MARSEILLE SERVICE SANTE PUBLIQUE

Ancien régime : 


ARS CORSE MISSION EXPERTISES PROJETS SANTE
ARS PACA MISSIONS INSPECTIONS CONTROLE RECLAMAT
ARS PACA DEPARTEMENT SANTE PUBLIQUE-ENVIRONNEMENT
ARS PACA CELLULE INTER-REGIONALE SUD D’EPIDEMIO
ARS PACA SERVICE ORGANISATION 1ER RECOURS
ARS PACA DEPARTEMENT VEILLE ET SECURITE SANITAI
ASSURANCE MALADIESECURITE SOCIALE DIRECTION REGIONALE DU SERVICE MEDICAL
CAISSE NATIONALE MILITAIRE SECURITE SOCIALE UNITE D’EXPERTISE EN SANTE PUBLIQUE –
CESPA CENTRE EPIDEMIOLOGIE SANT
CGD MONTOLIVET COURT SEJOUR GERIATRIQUE
CH MONTPERRIN DEPARTEMENT D’INFORMATION ET DE RECHER
CHI AIX PERTUIS DEPARTEMENT INFORMATION MEDICALE
CHI ALPES DU SUD DEPARTEMENT D’INFORMATION MEDICALE
CHR MARSEILLE HOPITAL CONCEPTION NEPHROLOGIE, DIALYSE ET TRANSPLANTATION
CHR MARSEILLE HOPITAL CONCEPTION CENTRE SPECIALISE OBESITE
CHR MARSEILLE HOPITAL CONCEPTION SERVICE D’EVALUATION MEDICALE
CHR MARSEILLE HOPITAL CONCEPTION SERVICE D’INFORMATION MEDICALE
CHR MARSEILLE HOPITAL CONCEPTION SERVICE DE SANTE PUBLIQUE REGIONALE
CHR MARSEILLE HOPITAL CONCEPTION PSYCHIATRIE – SECTEUR 3
CHR MARSEILLE HOPITAL NORD SERVICE D’INFORMATION MEDICALE
CHR MARSEILLE HOPITAL NORD CLINIQUE DES BRONCHES, ALLERGIE ET SOMMEIL
CHR MARSEILLE HOPITAL STE MARGUERITE COMITE DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS
CHR MARSEILLE HOPITAL STE MARGUERITE MVT POUR RETABLIS. SANITAIRE SOCIAL
CHR MARSEILLE HOPITAL STE MARGUERITE IMMUNO-HEMATOLOGIE CLINIQUE
CHR MARSEILLE HOPITAL STE MARGUERITE SERVICE D’INFORMATION MEDICALE
CHR MARSEILLE HOPITAL STE MARGUERITE CENTRE ANTI-POISON
CHR MARSEILLE HOPITAL STE MARGUERITE SERVICE D’AIDE METHODOLOGIQUE AU SYSTEME
CHR MARSEILLE HOPITAL STE MARGUERITE SANTE PUBLIQUE REGIONALE SUD
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES SERVICE EPIDEMIOLOGIE ECONOMIE DE LA SANTE
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES IHU MALADIES INFECTIEUSES
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES IHU CENTRE VACCINATION INTERNATIONAL
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES BIOSTATISTIQUE ET TECHNOLOGIES INFORMA
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES PASS MEDICO-SOCIALE RIMBAUD
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES IHU MALADIES INFECTIEUSES AIGUES
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES IHU LABO BACTERIOLOGIE
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES CENTRE DE COORDINATION EN CANCEROLOGIE
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES SERVICE D’INFORMATION MEDICALE
CHR MARSEILLE HOPITAL TIMONE ADULTES IHU MALADIES INFECTIEUSES
CRES EDUCATION POUR LA SANTE
FAC DE MEDECINE TIMONE LABORATOIRE DE SANTE PUBLIQUE
HOPITAL PRIVE CLAIRVAL DEPARTEMENT DE L’INFORMATION MEDICALE
SCIENCES ECONOMIQUE ET SOCIALES DE LA SANTE ET TRAITEMENT DE L’INFORMATION MEDICALE SESSTIM U 1252 INSERM IRD AMU
INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT UMR 216 – MERE ET ENFANT FACE AUX INFECTIONS TROPI
INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT UMR 152 PHARMACOCHIMIE ET BIOLOGIE POUR LE DEVELOP
INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT UMR 204 NUTRITION ET ALIMENTATION DES POPULATIONS
INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT IRD UMR 257 VITROME AIX MARSEILLE UNIV
INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT UMR 228  ESPACE POUR LE DEVELOPPEMENT – ESPACE DEV
INSTITUT PAOLI CALMETTES Département d’Anticipation et de Suivi des Cancers, Oncogénétique clinique
INSTITUT PAOLI CALMETTES DEPARTEMENT D’INFORMATIONS MEDICALES (
IRD INSTITUT DE RECHERCHE DEVELOPPEMEN IRD UMI 174 PHPT THAILANDE
ONCOPACA-CORSERESEAU REGIONAL DE CANCE ONCOPACA-CORSE
ORS PROVENCE OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE
UGECAM SERVICE INFORMATION MEDICALE
VILLE DE MARSEILLE – SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DES HAN SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DES HANDICAPES

Dans le cadre d’une convention avec l’IRD dont le siège est à Marseille plusieurs terrains ont été ouverts pour les phases d’approfondissements.

  1. UMR D 257 – VITROME
    (Dakar, Senegal)
  2. UMR152 – PHARMA-DEV – Pharmacochimie et Biologie
    pour le Développement (Lieu dépendant du projet)
  3. UMR 204 – NUTRIPASS – Nutrition et Alimentation
    des Populations Aux Suds (Lieu dépendant du projet)
  4. UMR 216 – MERIT – Mère et enfant face aux
    infections tropicales (Bénin
    (Institut des Sciences Biomedicales Appliquées ou au Ghana (Noguchi
    Memorial Institute for Medical Research)
  5. UMR 228 – ESPACE-DEV – Espace pour le Développement
    (Cambodge Institut Pasteur – Frontière Guyane Brésil – Brésil, Fondation
    Oswaldo Cruz, Rio)

Agrément
déjà existant (cf ci-dessus) :

  1. UMR 198 – PHPT (Chiang Mai, Thaïlande)

Gardes

Non obligatoires

InterCHU

Coordonnateur ouvert aux demandes des internes

Formation
Théorique


Cours de DES

Non


Master de santé publique

8 parcours proposés
Descriptifs :

https://medecine.univ-amu.fr/fr/diplome/masters-sante-publique

https://formations.univ-amu.fr/ME5ASP.html


DU

Non


Nancy

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste: 13

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 4

Nombre de chef de clinique en poste:

PU : 2

AHU ou assistant spécialité : 2

Coordinateur du DES de santé publique à Nancy: Nelly Agrinier

Description succincte de la subdivision

Nancy est une ville sympathique offrant un panel de stages variés couvrant presque tous les domaines de la santé publique. Bien qu’il soit le siège de l’école de Santé publique, et que la plupart des internes choisissent l’épidémiologie et la recherche clinique,  il n’y a aucune obligation de suivre ce parcours ! De nombreux stages sont d’ailleurs proposés dans les autres domaines ! Les parcours atypiques sont les bienvenus aussi, donc venez comme vous êtes !

Stages agréés DES de santé publique à Nancy

Pas de stages obligatoires dans la subdivision


Recherche clinique/Epidemio/Biostats

Epidémiologie en Entreprise, Institut national de la recherche et de la sécurité (INRS)

Direction des régions (anciennement Cellule interrégionale de l’épidémie en région), Santé Publique France, ARS Grand-Est

Centre d’Investigation Clinique CIC1433 – Epidémiologie
clinique, Hôpital Brabois, CHRU Nancy


Prévention et Promotion de la Santé

Direction des solidarités, Protection maternelle et infantile, Conseil Département 54

Direction de la Prévention et de la Santé. Environnementale (DPSPSE), ARS Grand-Est

Education et promotion de la santé, Instance Régionale d’Education et de Promotion à la Santé IREPS Laxou

Service de médecine préventive et service du contrôle médical, Mutualité Sociale Agricole

Réseau périnatal Lorrain, Maternité régionale Nancy


Administration des services de santé

Direction de la stratégie, ARS
Grand-Est


Information médicale

Département de l’information hospitalière,  Institut de cancérologie Lorraine

Service d’évaluation et d’information médicale,  Hôpital Saint Julien, CHRU Nancy

Département
de l’information médicale, Hôpital Mercy, CHR Metz


Hygiène hospitalière

Equipe opérationnelle d’hygiène hospitalière, Hôpital Brabois, CHRU Nancy


Autres

Ecole de Santé Publique, Faculté de médecine Nancy Brabois

Réseau régional de cancérologie Oncolor, Institut de cancérologie Lorraine

Registre National des tumeurs solides, Institut de cancérologie Lorraine

Médecine légale, Hôpital Brabois, CHRU Nancy

Pharmacologie clinique et toxicologie, Hôpital Central, CHRU Nancy

Gardes

Obligatoire : Oui les trois premiers semestres si stage CHU.

InterCHU

Les internes sont encouragés à réaliser un interchu dans leur cursus, et sont acceptés si la demande est justifiée.

Formation Théorique


Cours de DES

Sous forme de réunions bibliographiques :

Les séances bibliographiques se déroulent un mardi soir par mois (17h à 19h) et sont animées par un universitaire de la discipline. Le thème est défini par un universitaire de la discipline, et deux internes doivent choisir un article à présenter répondant aux objectifs des compétences de la maquette R3C. La présentation orale comprend une présentation de l’article (d’une quinzaine de minutes) et est suivi d’une synthèse sur le thème de la séance.

Ces séances ont pour but de former l’interne à acquérir un regard critique sur la littérature scientifique. Elles sont obligatoires, et sont prioritaires sur le stage.


Master 1

Master 1 Santé Publique et Environnement (SPE)

4  parcours enseignés
:

•             Le parcours IPS : Intervention en Promotion de la Santé

•             Le parcours ERCE : Epidémiologie, Recherche Clinique, Evaluation

•             Le parcours PMP : Périnatalité, Management, Pédagogie avec 3 orientations :  PMP Recherche – PMP Management – PMP Pédagogie

•             Le parcours Ethique du soin, de la santé publique et des nouvelles technologies avec 3 orientations : Ethique du soin – Ethique en Santé Publique – Ethique des Nouvelles Technologies

La première année de ce Master est proposée en e-learning complet, tous parcours types confondus. Seul IPS reste en e-learning durant le master 2, les autres parcours types et orientations (ERCE, PMP et ETHIQUE) sont mixtes (présentiel et e-learning)*.


Master 2

Master 2 Santé Publique et Environnement (SPE)

•             Le parcours IPS : Intervention en Promotion de la Santé

•             Le parcours ERCE : Epidémiologie, Recherche Clinique, Evaluation

•             Le parcours PMP : Périnatalité, Management, Pédagogie avec 3 orientations :  PMP Recherche – PMP Management – PMP Pédagogie

•             Le parcours Ethique du soin, de la santé publique et des nouvelles technologies avec 3 orientations : Ethique du soin – Ethique en Santé Publique – Ethique des Nouvelles Technologies

(Les internes sont encouragés à demander une année recherche pour effectuer leur master 2. Il est toutefois possible de réaliser le master 2 en parallèle des stages d’internat, l’interne aura 50% de son temps pour travailler son master 2 (cours et projet de stage) et 50% de son temps consacré aux activités habituels du service.)


DU

CONCEPTS DE L’ACTION ET DE L’EVALUATION EN SANTÉ PUBLIQUE

PROJET EN PROMOTION DE LA SANTÉ

RECHERCHE CLINIQUE, INVESTIGATION ET SANTÉ PUBLIQUE

QUALITÉ DANS LES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX

SAVOIRS ET CONCEPTS FONDAMENTAUX EN ÉTHIQUE (Ouverture en
2019-2020)

INFORMATION, VIE PRIVÉE, CONFIDENTIALITÉ (Ouverture en 2019-2020)

ETHIQUE DE LA DÉCISION ET DE LA RELATION EN SANTÉ (Ouverture
en 2019-2020)

ETHIQUE DE LA SANTÉ PUBLIQUE (Ouverture en 2019-2020)

ETHIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES (Ouverture en 2019-2020)

Plus d’informations sur les formations théoriques à Nancy
sur https://medecine.univ-lorraine.fr/fr/ecole-sante-publique


Paris

Site de l’association locale

Organisation
du DES

Nombre d’internes en poste : 70 environ

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 15

Nombre de chef de clinique en poste: ???

Coordinateur du DES de santé publique à Paris :

Pr. Loic Josseran

UFR des Sciences de la vie Simone Veil

Université de Versailles St Quentin

Description succincte de la subdivision

L’internat de santé publique en Ile-de-France présente de
nombreux avantages :

  • Diversité de l’offre de stage
    (cf liste)
  • Importance de l’offre de stage permettant un large choix dès le début de l’internat.
  • Taille des promotions : 15 internes par promotion
  • Une association très présente, le SPI : évènements fréquents (apéros, apéro-débats, soirée M2, soirée métiers), évaluation des stages, lien entre les internes actuels, rencontres avec les anciens internes, réseau professionnel large…
  • L’offre de formation (nombreux masters 2 et DU)
  • Les nombreux colloques/séminaires se déroulant à Paris

La diversité des stages et des formations théoriques proposés à Paris permet à chacun de réaliser un parcours unique. Les nombreuses rencontres que vous ferez dans le milieu de la Santé Publique vous permettront de faire les meilleurs choix dans cet éventail de possibilités.

Stages agréés DES de santé publique


Administration de la Santé/Politiques de Santé

  • Ministère de la Santé :
    • Direction générale de la santé (DGS) : Objectifs et priorités de la politique de santé publique. Plusieurs terrains dans les sous directions (Santé des populations et prévention des maladies chroniques, Veille et sécurité sanitaire, Politique des produits de santé), au Haut Conseil de la Santé Publique, au CORRUSS
  • Santé Publique France : Principale agence de Santé Publique en France, terrains disponibles en Prévention/Promotion de la Santé, Maladies infectieuses, Santé-Environnement, Alerte et Crises
  • Mais aussi : DREES, IGAS, CNAM, Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM), EHESP, Conseil privé (Ernst&Young, Acsantis)


Informatique médicale

  • APHP HEGP Informatique : Projet de recherche clinique en utilisant des méthodes d’apprentissage automatique avec entrepôt de données. Traitement des données de santé, outils de l’informatique médicale (reproductibilité, traitement automatique du langage)
  • Groupe ELSAN : Département d’informatique médicale d’un groupe d’hospitalisation privé. Participation au processus de codage automatisé des séjours du groupe, Elaboration d’outils d’aide au codage, Analyse des données du PMSI
  • APHP WIND : Département Web, Innovation, Données de l’APHP. Exploitation de l’Entrepôt de Données de l’APHP. Recherche clinique, épidémiologique sur 8 millions de patients. Technique d’analyse d’apprentissage automatique
  • Mais aussi : APHP Avicenne, Bichat, Bicetre, Necker, DIM Ramsay


Economie de la santé

  • Université Paris Dauphine – LEGOS : Laboratoire de recherche spécialisé en Economie de la Santé, recherche en régulation du système de santé, inégalités de santé et d’accès aux soins, qualité des soins
  • Haute Autorité de Santé (HAS) – SEESP : Service Evaluation economique et santé publique. Avis concernant les actions et programmes de santé publique (dépistage, prévention) et aide à la décision publique. Analyse efficience
  • Roche : Laboratoire Pharmaceutique privé, Constitution de dossiers médico-économiques pour accès au marché, développement des médicaments.
  • Mais aussi : URC ECO APHP, Abbvie, MSD, Celgene


Prévention/Promotion de la santé

  • Conseil général de la Seine Saint Denis : Service de
    prévention et action sanitaire, mission lutte antituberculeuse, vaccination et CeGIDD. Découverte fonctionnement d’une collectivité territoriale.
  • Médecins du monde : Association de solidarité internationale, pôle Recherche et apprentissage. Thématique Santé publique internationale.
  • Ministère enseignement supérieur : Direction générale de l’enseignement scolaire : Organisation du système scolaire, Elaboration du parcours santé 0-6 ans, coordination inter-ministérielle.
  • Mais aussi : COMEDE, Sanofi Espoir,


Qualité, gestion des risques et sécurité des soins

  • HAS Qualité : Amélioration de la qualité et sécurité des soins par processus de certification, recueil d’indicateurs de sécurité des soins, retour d’expérience sur les événements indésirables graves
  • ARS Veille : Centre d’analys des risques et gestion des événements liés aux prises en charge. Analyse des risques en Île de France, retour d’information et communication auprès des professionnels de santé. Veille et sécurité sanitaire.


Recherche Clinique

  • APHP Pitié Salpêtrière : Activité d’aide méthodologique à la recherche clinique, Analyse statistique des études en cours, Préparation des appels à projet (PHRC). Conduite d’un projet de recherche principal
  • INSERM CRESS ECSTRA : Planification, logistique, analyse et interprétation des résultats d’étude de recherche clinique, Sujet de recherche principal en méthodologie statistique ou en épidémiologie clinique
  • Fondation Adolphe de Rothschild : Recherche clinique thématique ophtalmologie, neurosciences, imagerie, anesthésie réanimation. Soutien méthodologique, analyse de données, interprétation des résultats.


Épidémiologie

  • INSERM CepiDC : Laboratoire chargé du suivi des causes de décès sur le territoire national. Production de statistique descriptive, analyse spatiales et temporelles des données de mortalité.
  • CNAM : Caisse Nationale de l’Assurance Maladie, Exploitation des données du SNDS pour étude des maladies chroniques ou thématique pharmaco-épidémiologique
  • INSERM CRESS EREN : Laboratoire de recherche en épidémiologie nutritionnelle. Etude des relations entre nutrition et santé et déterminants des comportements alimentaires. Suivi de cohortes, Mise en place et suivi du NutriScore.
  • Institut Pasteur : Recherche épidémiologique thématique épidémies et virus émergents. Collaboration internationale via réseau instituts Pasteur. Préparation et investigation des épidémies
  • Mais aussi : ABM, ANSES, INCa, INED Chiang Mai, IRSN, ORS, OFDT, CIRE


Sciences humaines et sociales

  • Espace Ethique Saint-Louis : Lieu d’échange et de réflexions sur l’éthique hospitalière et du soin, animations de débat public, publication, recherche sur différents thèmes.
  • CERMES3 : Centre de recherche médecine, sciences, santé mentale, société, Laboratoire multidisciplinaire (Histoire, Anthropologie, Sociologie, Epidémiologie), thématique transformation du monde de la médecine et de la santé avec une approche par les sciences sociales.

La liste est non exhaustive, représentative de l’offre de stage, du fait de légers changements à chaque semestre. Pour la liste complète des stages agréés à Paris, consultez la page dédiée sur le site du SPI: http://www.isp-paris.org/stages/liste-stages-agrees.

Gardes

Les gardes ne sont pas obligatoires mais possibles dans certains stages

InterCHU

Aucune démarche particulière à accomplir. Cependant, nous vous recommandons vivement de vous rapprocher du SPI en amont en envoyant un mail à contact@isp-paris.org

Formation Théorique


Cours de DES

Cours nationaux disponibles sur la plateforme nationale SIDES-NG.

Cours locaux sous forme de séminaires réguliers en cours d’organisation.


Master 1

La plupart des internes franciliens réalisent le master 1 méthodes en santé publique de l’université Paris-Sud au Kremlin-Bicêtre.

Cependant d’autres master 1 sont proposés dans la région.


Master 2

A titre indicatifs, les masters suivants sont proposés en Ile de France. Pour une liste actualisée et plus exhaustive, n’hésitez pas à visiter la page dédiée sur le site du SPI, et à contacter l’association pour plus de détails. Les intitulés en gras correspondent à des masters récemment faits par des internes, sur lesquels le SPI pourra vous renseigner.

Gestion et analyse des informations de santé (spécialisation en biostatistiques, e-santé, systèmes d’information en santé) :

  • Informatique biomédicale (Paris 5 – Paris 13)
  • Datascience (Polytechnique)
  • Statistique, modélisation et science des données en santé (Sorbonne)
  • bioinformatique  (Paris-Sud)
  • genomics informatics and mathematics for health and environment (Paris-Sud)
  • méthodologie et statistique en recherche biomédicale (Paris-Sud)
  • biologie informatique/bioinformatique (Paris 7)
  • informatique – spécialité : sécurité, réseaux et e-santé (Paris 5)
  • mathématiques et applications – spécialité : mathématiques et modélisation (Paris 5)
  • MIASHS : big data et fouille de données (Paris 8)
  • santé publique – spécialité : informatique biomédicale (Paris 5)
  • sciences technologies santé (Sorbonne)

Recherche en santé (épidémiologie, recherche clinique) :

  • Comparative effectiveness research (Paris 5)
  • Santé publique (Institut Pasteur – CNAM)
  • Méthodologie et statistiques en recherche biomédicale (Paris-Sud)
  • Master of public health (EHESP)
  • Méthodes en évaluation thérapeutique (Paris 5)
  • biotechnologie pharmaceutique et thérapies innovantes (Paris-Sud)
  • recherche clinique (Paris 6)
  • recherche en santé publique (Paris-Sud)
  • épidémiologie (Paris 6)
  • santé parcours santé publique – recherche clinique (UPEC)
  • santé publique – spécialité : comparative effectiveness research (Paris 5)
  • santé publique – spécialité : méthode en évaluations thérapeutique : biostatique, épidémiologie clinique
    (Paris 5)
  • santé publique – spécialité : recherche en santé publique (Paris 5)

Gestion et analyse des systèmes de santé (établissements de santé, industries de santé, qualité et sécurité des soins, politiques de santé, économie de la santé) :

  • Analyse et management des établissements de santé (EHESP)
  • Stratégie et management des industries de santé (ESSEC)
  • Evaluation médico-économique et accès au marché (Dauphine)
  • Market access et évaluation médico-économique (Paris-Sud)
  • Expertise économique des questions de santé (Dauphine)
  • Droit médical et de la santé (P8)
  • Médecine, droit et politiques de santé (Paris 5 – Sciences Po)
  • affaires réglementaires des industries de santé (Paris-Sud)
  • développement et enregistrement international des médicaments et autres produits de santé (Paris-Sud)
  • dispositifs médicaux : evaluation, enregistrement, vigilance  (Paris-Sud)
  • management de la qualité (Paris-Sud)
  • market access et évaluation économique (Paris-Sud)
  • marketing pharmaceutique (Paris-Sud)
  • recherche & développement en stratégies analytique (rdsa) (Paris-Sud)
  • economie et gestion des établissement de santé (Dauphine)
  • economie et gestion du secteur médicosocial (Dauphine)
  • évaluation médico économique et accès au marché (Dauphine)
  • expertise économique des questions de santé (Dauphine)
  • management stratégique des services et établissements pour personnes agées (Dauphine)
  • recherche et organisation en santé (Paris 6)
  • surveillance des maldies humaines et animales (Paris-Sud)
  • analyse et politique économique (ape) (Paris 7)
  • droit de la gestion des établissements de santé sanitaires, sociaux et médico-sociaux (Paris 8)
  • droit de la santé – spécialité : activités de santé et responsabilité (Paris 5)
  • droit de la santé – spécialité : droit des industries et des produits de santé (Paris 5)
  • droit de la santé – spécialité : médecine, droit et politiques de santé (Paris 5)
  • droit de la santé – spécialité : santé, prévoyance et protection sociale (Paris 5)
  • droit de la santé parcours droit du système de santé (UPEC)
  • droit de la santé –spécialité : droit de la santé comparé / comparative health law (Paris 5)
  • droit médical et de la santé (Paris 8)
  • droit public parcours droit et management de la santé (Cergy Pontoise)
  • droit social (Cergy Pontoise)
  • ingenierie de la protection sociale (UPEM)
  •  administration economique et sociale gouvernance et encadrement du social, santé et territoire (gesst) (Evry val d’Essone)
  • mention santé publique
    spécialité interventions sociales urbaines (isu) (Paris 13)
  • mention santé publique spécialité qualité et sécurité des parcours de soins (Paris 13)
  • mention santé publique spécialité qualité et sécurité des parcours de soins parcours médecine légale et médecine sociale (Paris 13)
  • mention santé publique spécialité santé, populations, politiques sociales (Paris 13)
  • propriété industrielle et industries de santé (Paris 8)
  • sante et medico-social (UPEM)
  • santé parcours gestion des risques associés aux soins (UPEC)
  • santé parcours surveillance épidémiologique des maladies humaines et animales (semha) (UPEC)
  • santé publique – spécialité : sécurité sanitaire et qualité des soins (Paris 5)
  • sante, protection et economie sociales (UPEM)
  • sciences du médicament – spécialité : qualité des produits de santé (Paris 5)
  • sciences humaines et sociales / droit, economie, gestion mention : sciences économiques et sociales parcours : organisation de la santé et protection sociale (Nanterre)
  • toxicologie et écotoxicologie – spécialité : toxicologie humaine, évaluation des risques et vigilance (Paris 5)
  • marketing et communication santé (Paris 1)
  • technologie et management de la production pharmaceutique (Paris-Sud)

Prévention, promotion de la santé et éducation pour la santé (inclus : santé internationale et humanitaire) :

  • Métiers de l’humanitaire (IRIS Sup’)
  • Méthodologie des interventions en santé publique (UVSQ)
  • Épidémiologie en population et prévention (Sorbonne)
  • économie et gestion de la santé publique dans les pays en développement (Dauphine)
  • méthodologie des interventions en santé publique (Paris-Sud)
  • santé publique spécialité nutrition humaine et santé publique (Paris 13)

Sciences humaines et sociales (démographie, sociologie, éthique, droit de la santé,…) :

  • Ethique, science, santé et société (Paris-Sud)
  • Santé, populations, politiques sociales (Paris 13 – EHESS)
  • droit sanitaire et social – organisation et fonctionnement des établissements et services des secteurs sanitaire, social et médico-social (Paris 2)
  • droit social, parcours droit des ressources humaines et protection sociale (UVSQ)
  • droit social, parcours manager stratégique des organismes de protection sociale (UVSQ)
  • droit de la santé (Paris-Sud)
  • droit de la santé parcours droit de la bioéthique (UPEC)
  • éthique sciences et société (Paris-Sud)
  • humanités et sciences (Paris
    7)
  • droit de la santé (Evry val d’Essone)
  • santé publique spécialité éducation thérapeutique et éducation en santé (Paris 13)
  • santé publique spécialité ingénierie des formations de santé (Paris 13)
  • philosophie parcours ethique médicale et hospitalière appliquée (UPEC)
  • philosophie parcours ethiques, normes et savoirs (UPEC)
  • philosophie parcours humanités médicales (UPEC)
  • sciences sociales – spécialité : evaluations et études dans le secteur sanitaire et social (Paris 5)
  • sciences sociales – spécialité : expertise en population et développement (Paris 5)

Sciences de l’environnement et santé :

  • Management des risques sanitaires, alimentaires et environnementaux (Agroparitech)
  • Droit de la sécurité sanitaire, alimentaire et environnementale (Sorbonne)
  • toxicologie humaine, evaluation des risques et vigilance (Paris-Sud)
  • risques sanitaires, radionucléaires, biologiques, chimiques, et explosifs (Paris 6)
  • santé publique et risques liés à l’environnement (Paris-Sud)
  • biologie-santé parcours toxicologie, environnement, santé (UPEC)
  • mention santé publique spécialité maintenance, qualité, sécurité, environnement (Paris 13)
  • santé publique- spécialité : santé publique et risques environnementaux (Paris 5)
  • toxicologie et écotoxicologie – spécialité : toxicologie, environnement, santé (Paris 5)

Généraliste :

  • Master of Public Health (EHESP)
  • Santé publique (Institut Pasteur – CNAM)
  • Santé publique (Paris 7)


DU

A titre indicatifs, les DU et DIU suivants sont proposés en Ile de France. Pour une liste actualisée et plus exhaustive, n’hésitez pas à visiter la page dédiée sur le site du SPI, et à contacter l’association pour plus de détails.

Gestion et analyse des informations de santé (spécialisation en biostatistiques, e-santé, systèmes d’information en santé) :

  • analyste big data (Paris 5)
  • e-santé et médecine connectée (Paris 5)
  • information médicale et système d’information (UPEC)

Recherche en santé (épidémiologie, recherche clinique) :

  • recherche qualitative au service des pratiques de soins (Paris 7)
  • Vaccinologie (Paris 5)

Gestion et analyse des systèmes de santé (établissements de santé, industries de santé, qualité et sécurité des soins, politiques de santé, économie de la santé) :

  • droit, economie et gestion mention: régulation et coopération hospitalières (Paris Nanterre)
  • infections nosocomiales et hygiène hospitalière (Paris 7)
  • sciences de la qualité et établissements de santé (Paris 5)
  • formation à la recherche en gestion des organisations (Paris 2)
  • gestion des risques en milieu de soins (Paris 6)
  • encadrement et pilotage de l’organisation des soins (UPEC)

Prévention, promotion de la santé et éducation pour la santé (inclus : santé internationale et humanitaire) :

  • santé des migrants (Paris 7 ou Paris 13)
  • droit et stratégies de l’action humanitaire : santé, urgence et développement (Paris 8)
  • éducations en santé : prévention et réduction des inégalités de santé (Paris 13)
  • expertise dans la gestion des interventions d’urgence sanitaire (UPEC)

Sciences humaines et sociales (démographie, sociologie, éthique, droit de la santé,…) :

  • santé, droit et société (Paris 5)
  • droit médical et gestion des risques médicaux (Paris 13)
  • expertise médico-légale (Paris 5)
  • médecine et humanités (Paris 5)
  • contentieux médical (Paris 5)
  • criminalité pharmaceutique (Paris 2)
  • éthique de la responsabilité (Paris 7)
  • ethique de la responsabilite psychanalyse medecine et humanites (Paris 7)
  • histoire de la médecine (Paris 5)
  • responsabilité médicale (Paris 5)
  • Information et journalisme médical (UPEC)


Poitier

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste: 7

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 3

Nombre de chef de clinique en poste: 1

Coordinateur du DES de santé publique à Poitiers: Pr Virginie Migeot

Description succincte de la subdivision

Poitiers est une petite ville étudiante calme et abordable qui compte environ 90 000 habitants dont presque un quart sont étudiants. Surnommée « La Ville aux Cent Clochers », Poitiers est une ville où la nature est très présente et les prix des logements, très abordables. Elle a l’avantage d’être proche du Marais Poitevin, de la plage (1h30 de la Rochelle /ìle de Ré ou 2h de Royan en voiture), et de Paris (1h20 en TGV) ! Jetez donc un petit coup d’œil sur les sites suivants : www.ot-poitiers.fr et www.tourisme-vienne.com.

A Poitiers, chaque interne est libre de s’orienter vers ce qui lui plaît le plus, que ce soit de l’épidémiologie, de la promotion de la santé, de la gestion des risques, etc. Le Pr Virginie Migeot (chef du service et coordonateur du DES) et le Dr Marion Albouy-Llaty (MCU-PH) sont très dynamiques.  Elles portent actuellement le projet « Vie la Santé » (il faut entendre « villa santé »), qui est une véritable maison, au sein de l’hôpital, promotrice de santé, ouverte à toute personne en demande d’information, mais aussi à tous les patients qui souhaiteraient participer à des ateliers pour améliorer leur santé. Que ce soit des ateliers d’éducation thérapeutique en rapport avec la maladie concernée, pour les malades chroniques, ou des ateliers sur le deuil, le sommeil, etc. Cette « Vie la Santé » est aussi une plateforme de recherche en santé. Nos chefs font partie de l’axe HEDEX (Health, Endocrine Disruptors, EXposome) de l’unité de recherche inserm CIC 1402 (lien vers l’évaluation de l’unité en 2016-2017).

Il est également envisageable de faire des stages en périphérie : la Rochelle, Niort et Angoulême !

Stages agréés DES de santé publique à Poitiers

Pas de stages obligatoires


Recherche clinique/Epidemiologie/Biostatistiques

Poitiers :

  • ORS – Observatoire régional de santé
  • CIC – Centre d’Investigation Clinique
  • DIM – Département d’information Médicale
  • Service de Santé Publique du CHU (Vie La Santé)
  • Registre des cancers, Faculté de médecine

Angoulême :

  • DIM

Niort :

  • DIM


Prévention et Promotion de la Santé

Poitiers :

  • ORS – Observatoire régional de santé
  • Service de Santé Publique du CHU (Vie La Santé)

Niort :

  • PMI (Protection Maternelle et Infantile)

La Rochelle :

  • Collectivité territoriale


Administration des services de santé

Bordeaux :

  • ARS – Agence Régionale de Santé (c’est une
    exception à la règle : Bordeaux est capitale de la Nouvelle-Aquitaine. L’ARS de Poitiers est considérée comme une DD – Délegation Départementale)

La Rochelle :

  • Collectivité territoriale
  • Conseil départemental de la Charente Maritime

Autres : Hygiène hospitalière et pharmacovigilance

Poitiers :

  • Hygiène hospitalière
  • Pharmacovigilance

Niort :

  • Hygiène hospitalière

Gardes

Non

InterCHU

Possible selon les motivations de l’interne

Formation Théorique


Cours de DES

A faire en autonomie sur SIDES


Master 1

Pas de master 1 disponible à Poitiers ; le master 1 de biostatistique de l’Université de Paris Sud se fait par correspondance.


Master 2

  • Master Essai clinique et développement du
    médicament
  • Master en communication des organisations de l’IAE de Poitiers


DU

DIU santé environnementale (en partenariat avec l’Université de Bordeaux et l’ISPED)


Reims

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste en 2018-2019 : 9

Nombre de postes ouverts en 2018-2019 : 3

Nombre de chef de clinique en poste : 0

Coordinateur du DES de santé publique à Reims : Pr Damien Jolly

Stages agréés DES de santé publique à Reims


Stages hospitaliers

  • Département d’information médicale (DIM) au CHU de Reims
  • Unité d’aide méthodologique et coordination de la recherche au CHU de Reims
  • DIM et unité de recherche clinique au CH de Troyes
  • Hygiène hospitalière au CHU de Reims
  • DIM, hygiène, registre cancer thyroïde à l’institut Jean Godinot à Reims
  • Qualité et gestion des risques au CHU de Reims
  • Centre de pharmacovigilance au CHU de Reims
  • Gériatrie aigue et médecine interne au CHU de Reims


Stages extrahospitaliers

  • Service du contrôle médical et dentaire de la Mutualité sociale agricole (MSA) à Reims
  • Direction de la stratégie de l’ARS Grand Est à Châlons-en-Champagne
  • Service de soins et d’accompagnement mutualistes (SSAM) de la Mutualité Française à Reims
  • Direction médicales du laboratoire pharmaceutique Boehringer Ingelheim à Reims
  • ADPS 51 Dépistage (dépistage organisé des cancers) à Reims

Gardes

Non obligatoires

InterCHU

Possible si projet pédagogique bien construit

Formation Théorique


Cours de DES

Enseignements thématiques dispensés par une PHU de santé publique.

Séance mensuelle de 4 heures :

  • thématiques diverses et intervenants variés, fonction des souhaits des internes et des opportunités (LCA, veille sanitaire, évaluation des politiques publiques, gestion de projet, épidémiologie, rôle d’un médecin conseil à la CPAM, etc.)
  • présentations par les internes : entrainement à la communication orale et écrite.


Master 1

M1 « Méthodes en santé publique » de Paris 11 (présentiel ou par correspondance)

M1 de l’inter région Nord Est (e-learning)


Master 2

Tout est envisageable en fonction des intérêts des internes : à discuter en amont avec le coordonnateur et les maîtres de stage.


Rennes

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste : 11

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 2

Nombre de chef de clinique en poste : 2

Coordinateur du DES de santé publique à Rennes : Pr Jean François Viel

Description succincte de la subdivision

Rennes, une ville agréable à
vivre, estudiantine, à taille humaine, humide…

Oui, humide. Car il ne faut pas
oublier que nous sommes en Bretagne !

Heureusement, la ville est assez petite pour tout faire en vélo ou courir d’un bar à un autre sans trop se faire mouiller, mais assez grande pour avoir tout ce qu’il faut à portée de main : cinéma, opéra, centres commerciaux… et même un CHU !

La mer est à 45mn (Saint Malo, Vannes), Paris est à moins de 2h30 avec la ligne LGV en construction. Une ligne de métro, une deuxième en construction. Mais on vous l’a déjà dit : ici, tout se fait en vélo.

L’internat de Rennes ne dispose malheureusement pas de logements entiers. Ses fresques lui donnent cependant un charme certain qui ne vous laissera pas indifférent ! Cotisation de 30€ par mois pour les tonus, améliorés, afterworks…

Il y a 6 mois de gardes obligatoires au CHU.

Le campus santé est dynamique avec la présence de L’EHESP (l’École des Hautes Études en Santé Publique) et de l’RSET (Institut Recherche Santé Environnement et Travail).

Stages agréés DES de santé publique à Rennes


Département d’information médicale (DIM)

  • DIM du C.H. de Bretagne Sud à Lorient. *
  • DIM du C.H. Guillaume Regnier à Rennes (psychiatrie).
  • Service d’information médicale du CHU De Rennes. Le DIM du CHU est divisé en plusieurs UF dont une UF DIM et une UF de fouille de données.
  • DIM Centre régional de lutte contre le cancer (C.R.L.C.C.) Eugène Marquis à Rennes. *
  • DIM du C.H. de Saint Avé.
  • DIM du CH de Saint Brieuc. *


Veille sanitaire

  • CPIAS de l’ouest au CHU de Rennes.
  • Service d’hygiène hospitalière au CHU de Rennes.
  • Cellules d’intervention en région de Bretagne (Cire Bretagne) à Rennes.
  • Observatoire régional de la santé (ORS) Bretagne centre à Rennes.


Recherche clinique

  • Pharmacologie clinique au CHU de Rennes, composé de plusieurs UF comme l’unité d’investigation clinique (UIC), une unité de méthodologie des essais thérapeutiques (UMET), unité de pharmaco-épidémiologie (UPE).


Epidémiologie

  • Service de santé publique et d’épidémiologie du CHU de Rennes. *
  • Institut de recherche en santé, environnement et travail (Irset – Inserm UMR 1085) à Rennes. Stages au sein de l’équipe 9 : expositions environnementales pré et post-natales, grossesse, développement de l’enfant.
  • EHESP, unité méthodes quantitatives en santé publique (METIS)

Administration des services de santé :

  • Direction Régionale du Service Médical (Service régionale de l’Assurance Maladie) à Rennes.
  • Agence Régionale de Santé (ARS) Bretagne à Rennes. Stage au sein de la Direction adjointe de la Veille et sécurité sanitaire.

Promotion de la santé :

  • Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé  (IREPS) Bretagne à Rennes.
  • EHESP, Département science humaines et sociales.

Les stages marqué d’un astérix (*) possèdent la possibilité de se former à la qualité, sécurité des soins et à la gestion des risques.

Gardes

Obligatoire le premier semestre puis facultatif

InterCHU

Besoin de formuler un projet de stage qui doit être validé par le Doyen, le coordinateur local, le chef de service d’accueil et la direction de l’établissement d’accueil. Les accords doivent être transmis à l’ARS Bretagne 4 mois avant le début du semestre.

Formation Théorique

Pas de cours de DES organisés.


Master 1

Offre importante de masters de
santé publique avec une mutualisation des masters entre la faculté de médecine de Rennes 1 et l’EHESP : 1 Parcours sciences sociales (UEs divers en Promotion de la santé, Sciences sociales, Marketing de la santé, Droit de la santé, Politiques publiques…) et 1 Parcours méthodes quantitatives (Epidémiologie, Recherche clinique, Biostatistiques, Informatique médicale…). Les deux parcours préparent aux différents masters 2 disponibles à Rennes (cf ci-dessous).

https://formations.univ-rennes1.fr/formation/master-sante-publique


Master 2

  • Modélisation en Pharmacologie et Epidémiologie (M.P.C.E)
  • Sciences des données en santé (SDS)
  • Evaluation et prévention des risques professionnels (EPPRO)
  • Méthodes et outils d’évaluation des risques sanitaires liés à l’environnement (METEORES)
  • Pilotage des politiques et actions en santé publique (PPASP)
  • Méthodes d’évaluation de la qualité et de la sécurité des soins (MEQS)
  • Droit et gouvernance du secteur sanitaire et social (DG3S)
  • Management des organisations de santé (AMOS)
  • Promotion de la santé et prévention (PSP)
  • Enfance, jeunesse : politiques et accompagnement (ENJEU)
  • Situation de handicap et participation sociale (SHPS)
  • Criminologie

https://formations.univ-rennes1.fr/formation/master-sante-publique


Rouen

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste : 10

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 4

Nombre de chef de clinique en poste : 5

Coordinateur du DES de santé publique à Rouen: Pr Jacques Bénichou

Description succincte de la subdivision

Rouen est une ville agréable, stratégiquement située à proximité de Paris. L’ambiance entre internes y est très bonne, avec un coordonnateur bienveillant et ouvert au dialogue. De nombreux stages sont possibles permettant d’approcher de nombreux domaines de la santé publique, l’ouverture de nouveaux terrains toujours négociable. Ill est facile de faire un M1, M2 ou DU.

Les parcours atypiques sont bien accueillis, avec un système de tutorat entre un chef et un interne afin de guider et conseiller l’interne dans sa formation.

Inconvénients : quelques querelles d’ordre relationnel entre certains chefs

Stages agréés DES de santé publique à Rouen

Aucun stage obligatoire en dehors des stages dits « quantitatifs » selon les modalités de la réforme du 3e
cycle.

Les stages précédés d’un astérisque sont agréés phase socle.


ARS

  • *Pôle organisation de l’offre de santé : François Bréchon
  • *Direction de l’offre de soins et de l’autonomie : Caroles Garces
  • *Cellule inter-régionale d’épidémiologie (Cire) : …
  • *Pôle évaluation des prestations médico-sociales : Emmanuelle Odinet-Raulin
  • Pôle promotion et prévention de la santé : Carole Pornet
  • Veille sanitaire à Caen : stage facilité par la fusion des ARS


CHU

  • *Biostatistiques : Jacques Bénichou
  • *D2IM : Stefan Darmoni
  • *CPIAS de Normandie : Guet / Véronique Merle
  • *Département d’épidémiologie et promotion de la santé : Joël Ladner
  • *Unité de prévention des risques liés aux soins : Isabelle Maréchal
  • *Unité de prévention des infections nosocomiales : Véronique Merle
  • *Centre de recherche et investigation clinique : Marie-Pierre Tavolacci
  • Pharmacologie : Joannides Robinson


Centre Henri
Becquerel

  • *Département d’information médicale : Agnes Loeb
  • *Unité de recherche clinique : Louis-Ferdinand Pépin


CH Périphérie

  • Département d’information médicale : Philippe Cepitelli CH du Havre
  • Département d’information médicale : Fabrice Voisin CHG Dieppe
  • Département d’information médical : Josselin Diot CHI Eure et Seine
  • Unité d’hospitalisation des détenus (Badinter) : Pasquier Jean-Michel Hôpital psychiatrique du Rouvray, Sotteville


Hors-CHU

  • *Médecine scolaire : Catherine Goubault
  • Délégation aux affaires sociales : Camille Ndondoki CG de l’Eure
  • OR2S : Elisabeth Lewandowski
  • Rectorat de Rouen : Claire Baude
  • PMI : Nathalie Bonnâtre

Gardes

Aucune garde obligatoire

InterCHU

Modalités : déposer le dossier d’inter-CHU selon les modalités en vigueur à l’UFR de Rouen auprès de M. Aurélien Bazire. Demande d’avoir validé au moins deux stages dans la subdivision d’affectation, pour 3 semestres dans une autre subdivision dont 1 au moins dans l’inter-région.

Formation Théorique

Les internes sont encouragés, mais non obligés, à s’inscrire au M1 proposé par Paris Saclay en méthodes en santé publique (disponible par correspondance). Un soutien par les internes l’ayant déjà fait est possible.


DES

Des cours sont organisés toutes les deux semaines avec une présentation d’articles encadrée par un chef, qui réalise également un cours afin d’approfondir une thématique ou un point méthodologique abordé dans les articles ; les séances « libres » sont laissées à l’organisation des internes.

A la rentrée de novembre 2019, des cours destinés aux nouveaux internes seront effectués par les internes plus âgés afin de leur fournir les bases utiles à leur autonomisation progressive en stage.

Importante offre de formation sur http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/formation-continue-en-sante-400751.kjsp?RH=1378135940782&RF=1401264411163
(catalogue des formations)

Dont notamment pour la santé publique


Master 2

  • Management – Parcours Management des organisations sanitaires et médico-sociales
  • Santé, soins, société – Parcours Ingénierie de l’éducation à la santé et éducation thérapeutique
  • Sciences du médicament


DU

  • Prévention des infections nosocomiales et
    qualité des soins
  • Anglais médical


Saint-Etienne

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste: 4

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 1

Nombre de chef de clinique en poste: 1

Coordinateur du DES de santé publique à Saint-Etienne:

Pr Franck CHAUVIN, Centre Hygée – Institut de Cancérologie de la Loire Lucien Neuwirth

Description succincte de la subdivision

La subdivision de santé publique de Saint-Etienne offre de nombreux avantages :

– Les enseignants et professeurs de santé publique sont à l’écoute, ils encouragent la formation des internes, et ne s’opposent pas aux obligations engendrées par les masters (cours obligatoires, stages de révision, congés formation, etc…), à la participation aux cours de DES et à la participation aux séminaires nationaux et interrégionaux.

– Les opportunités et projets sont systématiquement proposés aux internes ; aide méthodologique et statistiques pour thèses/mémoires/études, donner des cours de santé publique (IFSI, CIDO, Service Sanitaire), communications orales, écriture d’articles, organisation d’ateliers prévention etc…

– Peu d’internes de santé publique mais une bonne cohésion de groupe.

– Les gardes ne sont pas obligatoires

– La proximité avec Lyon et l’association de Santé Publique Lyon, échanges, évènementiel.

Stages agréés DES de santé publique à Saint-Etienne


CHU

  • Service de Santé Publique et Information Médicale – Pr Béatrice TROMBERT-PAVIOT.
  • Unité d’Hygiène hospitalière – Pr Philippe BERTHELOT.
  • Unité de Recherche Clinique, innovation et pharmacologie – Dr Silvy LAPORTE et Pr Patrick MISMETTI.
  • Laboratoire de pharmacovigilance et toxicologie – Dr Thierry BASSET.
  • Centre de pharmacovigilance – Pr Patrick MISMETTI.
  • Médecine vasculaire et thérapeutique – unité thérapeutique – Dr Christian BOISSIER.
  • Maladies infectieuses et tropicales – Pr Frédéric LUCHT et Pr Philippe BERTHELOT.
  • Hôpital de la Charité – Gérontologie clinique – Dr Thomas CELARIER.


EXTRA HOSPITALIER

  • Centre Hygée (Centre régional de prévention des cancers) – Pr Franck CHAUVIN.
  • ARS DT 42 (Agence régionale de Santé, délégation départementale de la Loire) – Inspection de la santé – Dr Alain COLMANT.
  • Conseil Général de la Loire – Protection Maternelle et Infantile – Dr Dominique LAVAIRE.

Gardes

Les gardes ne sont pas obligatoires.

InterCHU

Les modalités d’obtention d’un interCHU sont sensiblement les mêmes qu’ailleurs.

L’obtention de stages au sein de l’interrégion Rhône-Alpes-Auvergne est facilitée, et des échanges entre les internes peuvent avoir lieu.

Formation Théorique


Cours de DES

Une fois par mois à Lyon en commun avec les subdivisons de l’interrégion Rhône-Alpes-Auvergne.


Master 1

« Méthodes en Santé Publique » à l’Université Paris-Saclay, possible par correspondance, fortement conseillé.


Master 2

Pas de Master 2 de Santé Publique à Saint-Etienne, pour en réaliser un il faudra le faire par correspondance, s’entendre avec son maître de stage (cas le plus fréquent), ou prendre une dispo !


Strasbourg

Organisation du DES

Nombre de postes :

Nombre d’internes en poste: 7

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 2

Nombre de chef de clinique en poste (2018-2019) : 1

Coordination du DES :

Coordonnateur local du DES de santé publique à STRASBOURG : Pr Nicolas Meyer, Groupe Méthode et Recherche Clinique (GMRC), Service de Santé publique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS)

Coordonnateur inter régional Grand Est : Pr Damien Jolly, chef de pôle Recherche et Santé Publique du CHU de Reims

Description succincte de la subdivision

Strasbourg, capitale européenne, ville cyclable, à taille humaine où la qualité de vie est au rendez-vous. De petites promos, des stages sur un périmètre restreint pour une bonne cohésion d’ensemble. Les ressources locales permettent la construction de parcours divers ; du classique à l’atypique selon les motivations de chacun. Le groupe de discussion (le dénommé « Cantine ») permet de communiquer facilement autour de la vie de l’ISP. Et pour le folklore, on a laissé ça au syndicat autonome des internes des hospices civils de Strasbourg (SAICHS)

Stages
agréés du DES de santé publique à Strasbourg


Centre hospitalo universitaire de Strasbourg

  • Département d’information médicale, HUS (*)
  • Groupe Méthode et Recherche Clinique, HUS (*)
  • Service d’hygiène hospitalière, HUS (*)
  • Centre d’investigation clinique, HUS
  • Département d’information médicale, Institut régional du cancer (HUS – Centre Paul Strauss)


Faculté de médecine de Strasbourg:

  • Laboratoire d’épidémiologie et de santé publique, registres des cancers et des cardiopathies ischémiques du Bas Rhin
  • Laboratoire de biostatistique et d’informatique
    médicale


Hôpitaux périphériques

  • Département d’information médicale, CH Mulhouse


Hors CHU

  • Observatoire Régional de la Santé Grand Est
  • Agence Régional de Santé d’Alsace, services de veille et gestion des alertes sanitaires, direction de la stratégie, qualité et performance
  • Cellule d’intervention de santé publique France en région (Cire) Grand Est
  • Direction régionale du service médical (DRSM), Assurance maladie
  • Ville et Eurométropole de Strasbourg, service de promotion de la santé de la personne
  • Association EVE pour la prévention du cancer du col de l’utérus

Hors filière et stages libres :

  • possibilité d’ouverture de terrain de stage spécifique adossé à un projet personnel: plateau technique de microbiologie ou service de protection maternelle et infantile pour les derniers exemples en date

(*) stages agrées phase socle

Gardes

Pas de garde obligatoire en santé publique à Strasbourg

InterCHU

Possibilité d’accueil en inter CHU ; démarche à anticiper et à traiter avec le coordonnateur local

Formation théorique


Cours de DES en local

Séance de lecture critique d’article mensuelle : présentation et discussion d’articles scientifiques par un interne et encadrés par le corps enseignant du DES

Séance de présentation des travaux des internes bi annuelle : présentation de projet mené au cours des stages (format congrès avec séance de questions) évalués par le corps enseignant

Suivi de Mooc collaboratif : proposition selon les besoins, réunion hebdomadaire entre internes et assistants (gestion de projet, recherche reproductible pour les derniers exemples en date)

Conférence ponctuelle sur thématique spécifique animée par expert du domaine


Cours en régional

Séminaire d’accueil des nouveaux internes : organisé chaque année pour les nouveaux internes afin de leur faire découvrir la santé publique et les spécificités de l’inter région


Master

Master 1 Epidémiologie, recherche clinique et évaluation (ERCE), Ecole de santé publique de Nancy et Universités de l’inter région Nord Est

Master 2 de l’Inter région Nord Est : parcours ERCE ou parcours Intervention et promotion de la santé
(IPS)

Master 2 Santé publique et risques environnementaux (SPRE), Ecole de santé publique de Nancy, Paris Descartes, Paris Sud et EHESP

Master 2 Santé Environnement et Politique (SEP), Université de Strasbourg


Diplôme universitaire

DU de Prévention des infections nosocomiales (DUPIN) et licence professionnelle Gestion du risque infectieux associé aux soins (GRIAS), Université de Strasbourg

DU de biostatistiques « des statistiques fréquentistes aux statistiques bayésiennes », Université de Strasbourg


Tours

Organisation du DES

Nombre d’internes en poste: 7

Nombre de postes ouverts (2018-2019) : 3

Nombre de chef de clinique en poste: 1 AHU (projet ouverture d’un second poste pour 2020)

Coordinateur du DES de santé publique à Tours : Dr Leslie GRAMMATICO-GUILLON, MD, PhD, MCU-PH Epidémiologie clinique, santé publique

Description succincte de la subdivision

Située en région Centre-Val de Loire, la ville de Tours est étudiante et dynamique, qui possède tous les atouts d’une métropole vivante. Elle saura vous charmer grâce à ses rues pavées, la Loire qui la traverse et qui abrite le temps de l’été les guinguettes.

La position de la ville est stratégique, entre Paris (1h15 de train) et Bordeaux (2h30 de train), la ville permet de réaliser aisément un master 2 dans un de ces centres névralgiques de la santé publique en France. Tours se situe aussi proche d’autres villes comme Angers (1h15 en voiture), Nantes et Rennes (un peu plus de 2h en voiture) et qui constituent l’Interrégion Ouest.

L’internat de Santé Publique se réalise majoritairement dans les villes de Tours et Orléans. En effet il est possible de réaliser la quasi-totalité de son cursus d’interne dans ces deux villes.

Un autre avantage de l’internat à Tours est la diversité de l’offre de stage dans des domaines aussi variés que la prévention et la promotion de la santé, l’information médicale, l’économie de la santé, les politiques de santé, l’épidémiologie, la recherche clinique ou encore l’industrie pharmaceutique.

La réunion mensuelle de santé permet aux internes de présenter des sujets sur lesquels ils travaillent ou ont travaillé ou de suivre des projets présentés par des professionnels de la santé publique.

Des consultations méthodologiques sont organisées chaque mois pour aider les internes ou seniors d’autres spécialités à construire leurs projets de recherche.

Stages agréés DES de santé publique à Tours


Epidémiologie – Biostatistique

  • UREH : Unité Régionale d’Epidémiologie Hospitalière : Dr Guillon
  • CHU : CIC-P : Centre d’Investigation Clinique Plurithématique – Pr El Hage
  • CHU : CIC-IT : Centre d’Innovation Technologique de Tours – Pr Patat
  • Orléans : ORS : Observatoire Régional de la Santé – Pr Rusch
  • Orléans : CIRE : Cellule d’Intervention en Région – Mme Jeannel


Recherche clinique

  • CHU : Oncocentre – Pr Lecomte
  • CHU : CCDC : Centre de Coordination des Dépistages des Cancers – Dr Hagenoer
  • Orléans : Laboratoire Servier – Dr Maillere


Education pour la santé Prévention et promotion de la
santé

  • Tours : SSU : Service de Santé Universitaire – Dr Arnault
  • Tours : UC IRSA : Institut inter Régional pour le SAnté – Dr Ruiz
  • Orléans : Mairie – Dr Serreau
  • Dreux : Addictologie Prévention Education – Dr Martin


Administration des services de santé

  • Orléans : ARS – Direction de la stratégie – Dr Kamendje
  • Orléans : ARS – Direction Santé Publique Environnement – Dr Dumay
  • Tours : Mairie – Dr De Germay


Evaluation médico-économique

  • CHU : UEME : Unité d’Evaluation Médico-Economique – Dr Brunet


Information médicale, systèmes d’information en santé

  • SIMEES : Service d’Information Médicale, d’Epidémiologie et d’Economie de la Santé, Pr Rusch
  • Orléans : DIM – Dr Valery
  • Blois : DIM – Dr Cottu
  • Bourges : DIM – Dr Massot
  • Chartres : DIM – Dr Denier


Qualité des soins, organisation et gestion

  • CHU : OMEDIT – Mme Lanoue (PH en pharmacie)

Gardes

Non

InterCHU

Modalités : Les dossiers de demandes d’inter-CHU sont à déposer 7 mois en amont.

Formation Théorique


Cours de DES

Une fois par mois a lieu la réunion de santé publique. C’est l’occasion pour les internes de présenter des travaux, ou pour d’autres professionnels de la santé de nous informer sur leurs structures et projets.

La consultation méthodologique permet de se former aux méthodologies de recherche en aidant des internes d’autres spécialités qui viennent présenter leurs projets de recherche et leurs questionnements méthodologiques.

Deux séminaires de formation sont organisés chaque année et réunissent l’ensemble des internes de l’inter région Ouest. .

De plus des sessions de formations en visioconférence sont proposées au cours de l’année par l’association « Les ISP de l’Ouest ».


Master

Il est recommandé de suivre, dès le début de l’internat, le master 1 Méthodes en Santé Publique de Paris Sud (disponible par correspondance).

L’offre de master 2 à Tours est composée des formations suivantes :

  • Le master biologie, Santé, Alimentation spécialité promotion et gestion de la santé (master 1 et master 2)
  • Le master 2 « qualité et gestion des risques en santé »
  • Le master 2 « Management de la qualité et des projets »
  • Le master 2 « droit de la santé »


DU

https://med.univ-tours.fr/formations/etudes-medicales/du-et-diu-de-medecine/